As salamo aleykoum, avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais d’abord que vous écoutez le témoignage de cette sœur si vous ne l’avez pas encore fait.

Moi aussi je ne m’attendais pas à ce miracle, je vous raconte donc mon histoire.

Tout a commencé après un brusque évanouissement. Trois disques de vertèbres se sont endommagés, un soir en rentrant à la maison. Pendant une semaine, je n’avais plus la possibilité de rester debout pour prier. Je souffrais de trois hernies discales et c’était vraiment insupportable.

J’ai donc démarré des recherches sur les fréquences vibratoires. En effet, après avoir dépensé près de 800 Euros pour avoir plusieurs gammes, je n’arrivais toujours pas à apprécier cette musique de piano habillé de diapason ou clochette ou bol Tibétain, ceci probablement à cause de mes croyances sur les instruments de musique.

Par moment, je ressentais tout de même un mieux-être. Mais certains sons isochrones m’ont totalement vidé de toutes mes énergies et magnétisme. J’ai d’ailleurs contacté le concepteur pour lui en faire la remarque car deux autres personnes ressentaient la même chose que moi mais il ne m’a jamais répondu. Après avoir assisté à son webinaire, j’ai tenté de reposer la question mais je n’ai obtenu aucune explication. J’ai donc arrêté et j’ai plutôt axé mes recherches sur les tonalités vibratoires naturelles.

Par la suite, je réfléchissais et essayais de trouver des logiciels pour composer moi-même la fréquence qui agirait sur la colonne vertébrale. Une fois cette fréquence composée, je jouais simultanément la sourate 48 que j’ai découvert il y a 6ans. Elle avait pour effet d’agir comme une bombe atomique le long de la colonne vertébrale jusqu’à l’hypophyse. C’est donc ainsi que le miracle a commencé.

Tout a donc démarré avec les fréquences vibratoires et lecture du Coran. Je peux dire que cela venait du fruit du hasard voulu par Allah. Car je l’avais invoqué de me mettre sur la bonne piste afin de ne pas m’égarer à travers mes recherches.

Après une heure d’écoute, je me suis levé pour la prière de dhour. Je ne me souvenais plus que j’avais souvent du mal à me lever, que je me redressais lentement à cause des douleurs du dos et de la colonne vertébrale pliée en arc-en-ciel.

J’étais surpris après avoir effectué le tekbir car j’avais l’habitude de m’assoir pour prier. J’ai patienté pour vérifier si je pouvais accomplir l’inclinaison et la prosternation, soubhanallah, des larmes coulaient au fond de moi. Ma tête tournait durant toute la prière, un miracle venait de se produire Allahou Akbar.

Après une heure d’écoute de ces vibrations, cette grande et longue brèche dans ma cuisse qui me taraude depuis 2ans s’est, à ma grande surprise, totalement fermée et a disparu, soubhanallah. Depuis, je n’ai plus de mal, cha Allah.

Je me suis donc penché sur ce miracle.

Chaque verset du Coran est rythmique. Il est en fait une fréquence qui s’accorde avec la fréquence des parties de notre corps lorsque nous lisons le Coran. En effet, chaque partie de nos organes vibre ou résonne selon une fréquence. De surcroît, les fameux sept centres énergétiques qui ont été identifiés chacun par leur fréquence qui part de 396hz, 639hz et arrive à 963hz (ce sont d’ailleurs les chiffres miraculeux de Nicolas Tesla aux différents endroits de notre univers. Faites vos recherches vous-même et vous serez étonné wallah.

Malheureusement, le corps a perdu ses raisons, son mécanisme vibratoire à cause de mauvaises fréquences, de pollutions alimentaires, émotionnelles, psychologiques et des envoûtements dont le pire est l’environnement scellé qui n’est alors plus capable de se connecter aux fréquences émises par le vortex (centre énergétique terrestre). De plus, nous sommes déconnectés des fréquences subatomiques de notre corps et des fréquences cosmologiques du monde.

J’ai aussitôt compris pourquoi le taux de possession n’arrêtait pas de grandir et que le Coran n’agissait plus sur certains de nos patients convenablement. J’ai compris pourquoi ces djinns se moquaient de nos récitations lorsque nous n’arrivons pas à les chasser du corps des possédés. C’est parce que nous tentons péniblement d’allumer un bois sec mais humide.

Les fréquences vibratoires coranisées ont donc tendance à redonner à notre corps toutes ses capacités d’auto guérison contre les mauvais djinns et virus car ceux-ci vibrent à une certaines fréquences. Lorsque l’homme vibre à une fréquence basse ou inférieure aux fréquences des djinns et virus, il tombe dans un état dégradable de sa santé et vulnérable aux possessions. Bienvenue donc aux miracles du glorieux Coran via les tonalités vibratoires.

En résumé, ce fut, pour moi, un tout nouveau départ dans cette dimension qui cache des milliards de miracles par chacun des versets du glorieux Coran. Tout mal qui nous atteint dans le sentier d’Allah sera toujours un bien et un guide vers d’autres trésors. Confions nos maux à Allah swt et que pendant ces moments notre tawakul se manifeste afin de voir les signes d’Allah dans nos vies.

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire