Nombreux sont les patients qui viennent consulter contractant des symptômes de faillite dans leurs affaires, de blocage financier, d’une chute brusque économique alors que tout allait bien. J’ai découvert une chose infectante dans leur énergie de prospérité.

D’après mes analyses, cette probabilité étant très forte chez 98% de ces patients, cela m’a amené à réfléchir à comment relever ce défi depuis l’année dernière afin de résoudre cette équation. Je vous invite à lire mon exposé avec beaucoup d’amour et de recueillement afin de ressentir l’effet de cette énergie de la prospérité et la différence que cela va induire vis-à-vis de votre disposition actuelle pour un meilleur avenir de votre état émotionnel.

Certaines de nos croyances, de nos vécus, des douleurs infligées par un tiers, des situations de dépressions, font naître cette émotion destructive de notre vie financière. Je m’adresse particulièrement aux musulmans victimes de cette émotion destructrice, de se remettre en cause vis-à-vis de la religion afin d’appréhender en profondeur les pièges que nous nous sommes tendus. Si vous suivez un gourou qui attise votre haine envers une créature autre que les deux légitimées par le Coran et la Sunna, je vous suggère de rester loin de lui car c’est un partisan et artisan du Diable. Nous suivons le Prophète Muhammad sws qui est le modèle même des nobles caractères dont son aversion ne s’est manifestée seulement contre ses deux créatures à savoir : le Diable, et la nefs (la passion). La haine est l’objet du Diable qu’il utilise entre nous pour légitimer tous les conflits de la terre, et qui joue un rôle de destruction massive sur notre vie financière. Cette crise financière n’a trouvé source d’alimentation que dans la haine, et nous transforme presque en robots.

L’Islam est une religion d’amour, de tolérance et de miséricorde. Dans tous les aspects de la vie, l’Islam enseigne à ses adeptes à aimer et à être modéré, notamment dans leurs relations avec autrui. Allah Le Tout Miséricordieux, et Son Messager bien-aimé Mohammad sws invitent alors le musulman à aimer et à respecter autrui, qu’il soit de même confession ou non. Ainsi, contrairement aux stéréotypes et aux préjugés, l’Islam n’enseigne en aucune manière la haine et la violence envers autrui, quelle que soit sa religion.

En lisant la Sunna (texte englobant les agissements et la pratique du Messager Mohammad sws et de ses compagnons), l’amour du prochain est considéré comme étant une base fondamentale de la foi musulmane. L’on peut évoquer ces trois « hadiths » du Messager de Dieu  sws, tirés du Sahih Al Bukhari :

« Aucun d’entre vous ne croira vraiment, à moins qu’il n’aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même » (2.6.1)

« Aucun de vous n’a vraiment la foi, à moins qu’il ne m’aime plus qu’il n’aime son père et ses enfants » (2.7.1)

« Aucun d’entre vous n’a véritablement la foi, à moins qu’il n’aime son père, ses enfants et tous les hommes ».

Bien que certains versets coraniques recommandent aux fidèles de ne pas avoir une relation trop intime (muwalat) avec les non-musulmans, de nombreux autres passages du Coran et de la Sunna indiquent clairement qu’il faut traiter tous les hommes avec sollicitude, sympathie, générosité et compassion.

Ainsi, selon le Coran,  Allah dit :

« Allah ne vous défend pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous attaquent pas à cause de votre religion et qui ne vous expulsent pas de vos foyers. Allah aiment ceux qui sont équitables ».

Allah interdit toute forme de haine et de violence envers autrui :

« Ô vous qui croyez ! Soyez fermes dans l’accomplissement de vos devoirs envers Allah, et impartiaux quand vous êtes appelés à témoigner ! Que l’aversion que vous ressentez pour certaines personnes ne vous incite pas à commettre des injustices !  Craignez Allah !  Allah est si bien informé de ce que vous faites ».

Au même titre que l’ « envie », la « haine » est considérée comme étant une « maladie du cœur » selon l’Islam. À ce sujet, le Prophète Mohammad sws appelle les fidèles à se comporter comme des frères, en disant : « Ne vous haïssez pas les uns les autres, ne vous enviez pas les uns les autres, ne vous détournez pas les uns les autres, soyez des frères, Ô esclaves d’Allah ! ».

La haine empêche l’entraide dans le bien et la piété. D’après l’Islam, les fidèles ne doivent avoir de la haine dans leurs cœurs qu’envers la « passion » d’où émane l’ « envie ». L’ « envie* » est le fait de souhaiter que son frère perde un bienfait qu’Allah lui a accordé et d’agir conformément à ce souhait tout en convoitant ce même bienfait pour lui-même. Celui qui souhaite par exemple la séparation d’un couple ou la ruine d’autrui (qui a légalement acquis ses biens) aura succombé au péché de l’envie et de la haine. L’envie, les conflits et les jalousies entre les personnes proviennent de la passion dans leurs cœurs. Abû Bakr Al-Warrâq a dit à ce sujet : « Lorsque les passions dominent, le cœur s’enténèbre, et quand il s’enténèbre, la poitrine se serre, et quand la poitrine se serre, le comportement est mauvais, et lorsque le comportement est mauvais, les gens le haïssent comme il se met à les haïr ». Et il ajoute : « Celui qui maîtrisera (combattra) ses passions durant sa jeunesse, Allah l’honorera dans sa vieillesse ».

Le centre énergétique qui entretient l’émotion d’amour et de haine est le cœur. Cette énergie d’amour est la plus forte des énergies émotionnelles positives tandis que, la haine est le contraire, l’émotion destructrice de l’Homme.

Malheureux est celui qui manifeste cette énergie de haine car le centre énergétique du cœur est celui qui joue les fréquences de la prospérité. Ce dernier ouvre donc des brèches aux djinns afin de le posséder, de trafiquer toute son énergie de prospérité de la poitrine, ou de trafiquer les organes de ce département au profit d’un tiers qui jouit de son énergie de prospérité. Cette énergie de haine, tord les nadis (veines conductrices d’énergie) du cœur, provoquant la discontinuité de votre énergie de prospérité, ce qui répertorie des crises sur le système cardiovasculaire de la victime.

Comment se soigner contre la discontinuité de vos veines énergétiques et organiques ?

Nous avons découvert à cet effet qu’en lisant la sourate Al Ma’arij (Les Voies d’Ascension S.70) avec l’intention sur la poitrine ou en posant sa main droite sur le centre énergétique du cœur, celle-ci reconnecte les nerfs endommagés, re-drape les nerfs discontinus et attaque violemment tout ce qui bloque le passage de ces voies de conduction de votre énergie de prospérité. Par contre, ceci est propre et efficace sur une poitrine dépourvue de haine et de rancune mais remplie d’amour du prochain, qui pardonne et demande à Allah de lui pardonner.

Si vous n’arrivez pas à pardonner, c’est peut-être dû aux programmes logés dans votre subconscient, ou aux was-was (suggestions) de Shaytane de ne pas lâcher-prise. Nous vous suggérons alors cette thérapie de la PNL.

En utilisant ces quatre clés au cours du processus à savoir :

  • Comprendre le sens de ce que vous dites
  • Accepter ce que vous dites
  • Avoir foi en ce que vous dites
  • Visualiser le sens de ce que vous dites

Ensuite vous répétez pendant 15min (plus ou moins) et sur 21 jours dans un milieu calme la formule suivante :

«  Pour l’amour d’Allah et de Son messager, je veux bien et je peux te pardonner parce que je me libère de ces mauvaises énergies ». Ainsi, vous vous reprogrammez par cette autosuggestion consciente, dont nous dépendons tous les jours, face à toute situation dont on essaye de prendre le dessus.

Cherchons notre bonheur dans le bonheur de l’autre. C’est-à-dire, que notre bonheur se manifeste en aidant l’autre à être heureux, c’est le plaisir le plus durable afin d’éradiquer cette énergie de haine dans nos sociétés. Cultivons et partageons l’amour ; pardonnons et Dieu nous pardonnera.

La prospérité est le fruit de l’amour tandis que l’énergie d’amour est le symbole de la prospérité.

Si tu es enchaîné par la pauvreté, revois ton cœur, combien sont nombreuses tes rancunes, élimine-les et tu chasseras la pauvreté. Ta rancune, ta haine nourrit les démons de te manipuler, te dominer afin de te détruire progressivement. Si nous voyons dans le rêve ou que l’on nous montre celui qui nous fait telle chose nuisible, ceci est un piège venant du Diable ne recherchant en cela que la discorde afin de tous nous manipuler. Dès que nous éprouvons de la haine alors nous sommes faibles et avons tendance à être soumis aux manipulations du Diable. Cette énergie de la haine sert de pont à notre adversaire pour nous atteindre jusqu’au Diable pour nous ruiner. Restons sain d’émotion pour mieux mener le combat. Nous pouvons mieux combattre sans la haine car le musulman ne combat que celui qui le combat, alors pourquoi éprouver autant de haine avant de se lancer au combat ?!

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  • 108
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    108
    Partages