L’hypnose est un état voisin du sommeil provoqué par des suggestions. Il permet d’accéder à l’inconscient et de l’utiliser alors pour guérir certains troubles : sommeil, poids, confiance en soi, phobies, tabac et certains autres problèmes de santé.

C’est en 1766 que le médecin allemand Franz Anton Mesmer développe le « Magnétisme Animal » et pense qu’il peut soigner les maladies en les extirpant du corps de la personne. Il positionne des aimants sur les corps et provoque ainsi des crises qui amènent à la guérison. Ensuite, Freud et Carcot ont aussi beaucoup travaillé sur cet état de conscience éveillée. Enfin, Erickson a bouleversé les choses en intégrant l’hypnose comme thérapie. Elle se développe énormément en France actuellement, car elle a démontré tous ses bienfaits aussi bien sur le mental que sur le corps. Elle est en effet de plus en plus utilisée en médecine notamment pour détendre les patients ou supprimer certaines douleurs persistantes.

Afin de bien comprendre ce qu’est l’hypnose et surtout d’en apprécier le bien-être qu’elle procure, il faut tout d’abord en connaître les différents types :

L’hypnose classique : C’est celle qui est utilisée par le monde du spectacle. Elle est dirigiste et autoritaire. La personne a l’impression de ne rien maîtriser du tout et se laisse guider par le praticien.

L’hypnose Ericksonienne : elle est beaucoup plus douce et plus subtile que la précédente. Elle est aussi dirigée par un praticien mais, qui utilise des mots bien plus précis. Elle est très pratiquée actuellement en psychanalyse et en médecine.

L’hypnose nouvelle et PNL : dans ce cas, c’est le patient qui a la parole. Le praticien va plus travailler sur les origines du problème de la personne et va l’amener en douceur à comprendre par lui-même son comportement.

L’auto-hypnose : le patient arrive, seul, à se mettre en état de pleine conscience pour régler certaines émotions.

L’hypnose humaniste : le thérapeute va, ici, utiliser des images afin de transformer le problème du patient et agir en profondeur sur la cause.

On peut retrouver cette hypnose humaniste, notamment dans le verset du Coran concernant l’histoire de Joseph.

En voici un résumé :

Et dans la ville, des femmes dirent : « La femme d’Al-Azize essaye de séduire son valet ! Il l’a vraiment rendue folle d’amour. Nous la trouvons certes dans un égarement évident. Lorsqu’elle eut entendu leur fourberie, elle leur envoya [des invitations,] et prépara pour elles une collation ; et elle remit à chacune d’elles un couteau. Puis elle dit : « Sors devant elles, [Joseph !] » – Lorsqu’elles le virent, elles l’admirèrent, se coupèrent les mains et dirent : « à Allah ne plaise ! Ce n’est pas un être humain, ce n’est qu’un ange noble !  » Elle dit : « Voilà donc celui à propos duquel vous me blâmiez. J’ai essayé de le séduire mais il s’en défendit fermement. Or, s’il ne fait pas ce que je lui commande, il sera très certainement emprisonné et sera certes parmi les humiliés ». Coran 12 v 30-32

 Ainsi, on peut en déduire que ces femmes ont été hypnotisées par la beauté de Joseph et qu’alors, plus rien n’existe autour d’elles. Elles se coupent les mains mais elles ne ressentent aucune douleur puisqu’elles sont comme « anesthésiées » par cet homme. Elles ne voient que Joseph, sont tout à fait conscientes et peuvent parler normalement, mais n’arrivent pas à se détacher de cet homme si beau. Elles arrivent alors à comprendre la femme d’Al-Azize qu’elles ont tant critiqué !

C’est donc par une belle image que le patient va pouvoir agir sur ses problèmes.

En hypnose, le thérapeute va suggérer ces images : il fait imaginer un lieu magnifique dans lequel on se sent bien, et petit à petit notre inconscient va amener d’autres images qui pourront alors soulever le problème que l’on rencontre. Il pourra être alors résolu par le patient lui-même.

C’est une expérience tout à fait agréable.

Mais que va nous apporter l’hypnose exactement ?

Tout d’abord, il est important que le patient soit absolument d’accord et s’implique entièrement pour que la séance d’hypnose réussisse. Il faut ensuite qu’il se laisse guider par le thérapeute pour arriver à cet état de pleine conscience qui va l’aider à se détendre et à visualiser comment régler son problème. Au mieux, il arrivera à travailler sur son problème et au pire, il aura fait une bonne séance de relaxation et cela lui fera un bien fou!

L’hypnose commence à être reconnue et ses avantages ne sont plus à démontrer. C’est une thérapie tout à fait naturelle qui traite de nombreuses pathologies. La première est la dépendance (phobies, cigarettes, poids, confiance en soi par exemple) qui nous agace chaque jour, mais avec laquelle on a appris à vivre et qui fait partie de notre personnalité. Pourquoi alors ne pas supprimer cette dépendance et redevenir enfin libre ? Dans notre monde actuel où tout va trop vite, on ne pense pas suffisamment à soi et on s’adapte bien souvent à une vie remplie de petits soucis quotidiens que l’on pourrait effacer.

L’hypnose peut être également une aide psychologique : la perte d’un être cher, un harcèlement quelconque entre autres. Elle permet alors de visualiser le problème qui devient ainsi concret et contre lequel on peut alors plus facilement lutter.

Actuellement, l’hypnose est aussi utilisée à des fins médicales, loin de toutes les ambiguïtés notoires dont fait preuve certains praticiens. De plus en plus de soignants sont formés afin d’essayer de réduire la douleur par exemple, de détendre un patient avant une opération. Mais il est évident qu’elle ne remplace nullement un traitement allopathique, elle accompagne, c’est un complément aux prescriptions.

De nombreux scientifiques ont fait des recherches et sont arrivés à la conclusion que l’hypnose est un moyen qui permet à une personne de maîtriser ses émotions et de se sentir alors mieux. C’est un véritable outil de bien-être et de développement personnel. Bien évidemment, le patient étant toujours conscient lors d’une séance, il reçoit des suggestions, mais c’est lui qui, au final, s’y conformera ou pas. Il n’y a donc aucun risque lorsque nous prenons des mesures pour savoir à qui se confier pour ne pas se faire avoir par quelconque charlatan ! Le thérapeute sincère sert uniquement de guide, il n’a aucune emprise psychologique, il est bienveillant, tout simplement.

Mais qu’en est-il de l’hypnose et de l’Islam ? Nous sommes convaincus que dans certaines pratiques il y a toujours le bon côté et le mauvais côté. Selon l’islam lorsque la probabilité de de l’utilité emporte largement sur sa nuance alors, on peut le juger étant licite ; dans le cas contraire il faut s’abstenir. Les versets sur l’usure et l’alcool dans le Coran en témoignent. Il faut absolument prôner la liberté de pensée, de croire et avoir un message de tolérance et d’ouverture. Il est indispensable de parler de spiritualité au sens large qui est un facteur d’épanouissement et d’équilibre ce qui agit forcément sur une bonne santé. D’ailleurs, le Coran dit : pas de contrainte dans la religion. Chaque personne est donc libre face à son propre choix. Le bien être intérieur est une valeur importante lorsque l’on lit le Coran. Par ailleurs, l’hypnose ne détourne pas l’inconscient, on ne peut rien faire contre la volonté du patient si nous nous remettons à un praticien sage. Il n’y a donc pas de crainte particulière à avoir si les limites sont bien définies.

Reprenons l’histoire de Joseph qui particulièrement intéressante : on comprend que faire un travail sur soi, réfléchir, méditer, entrer en soi est primordial pour aider à passer certaines épreuves compliquées de la vie. Il faut être patient et la patience est certainement l’une des clefs du Paradis. Cette sourate a une grande importance pour le thème de l’interprétation des rêves et de l’hypnose et Allah sait mieux. On peut alors y faire le parallèle avec l’hypnose qui interprète les images qui viennent à l’esprit lorsqu’on est dans un état de conscience éveillée et qui ainsi expliquent nos maux. Et une fois que nos maux se sont exprimés, on ne peut pas les refouler. On se sent alors comme libéré d’un poids et le bien-être s’installe.

L’expérience de l’hypnose est en fait très positive. On fait un voyage en soi, on se rencontre, on a les réponses à toutes nos questions et à tous nos tracas. On se sent formidablement bien et mieux armé pour la suite.

Mais il faut être d’accord pour vivre complètement cet état et que le résultat soit positif. Et de toute façon, même si nous ne sommes pas très réceptifs à ce genre de thérapie, cela ne peut faire que du bien, ne serait-ce que passer un moment pour soi et se détendre !

Pour finir, ce n’est pas parce que le Coran a fait mention de la sorcellerie qu’il faut pour autant la pratiquer, et ce n’est pas parce qu’il fait aussi mention de l’hypnose que cette dernière est du nombre des pratiques licites. Chacun est libre de l’apprécier ou non avec le principe de la valeur de son bien par rapport à sa nuisance. Par conséquent, l’avis des savants sous la lumière de la sunna et du Coran sur le sujet nous éclaireront afin de ne point s’écarter de la religion.

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

2 COMMENTS

  1. Salem ahlikoum

    Après lecture de cet article , oui effectivement lhypnose peut une très bonne chose naturel et bonne pour la santée et une solution pour certains problèmes d’ordre moral ou physique
    Je suis tout à fait d’accord avec notre frère Nourdine sur le faite que chacun est libre d’en juger utile ou non de pratiquer des séances
    Et c’est clair et archi vrai que reprendre contact avec soi même après des périodes assez difficiles ce qui peut arrive à tout le monde est fondamentale pour se remettre en question prendre du recul rebondir plus positivement
    Et cet état de bien-être de ressource interne sont peuvent aider beaucoup
    Allah as mis les clés en l’homme

    Mes salutation fraternelle akhi
    Ton frère issa

  2. Je suis tout à fait d’accord avec cet article. Car nous avons effectivement le choix. De plus si nous étions manipulés par des insufflations sans pouvoir avoir le choix, nous ne serions pas jugé ! Or nous sommes responsables de nos actes et responsables si nous suivons nos mauvaises pensés ! A moins d’y être contraint sous la menace mais ceci est autre chose puisqu’il y a contrainte. Il y a effectivement de l’hypnose halal et de l’hypnose haram. On peut choisir de se faire aider par une personne bienveillante ou mal intentionnée. A nous de faire la différence et de bien se renseigner. Allah est le plus savant

Laisser un commentaire