Bismillahi Rahman Rahim

Vous êtes complètement déboussolés, ainsi que votre âme et votre esprit ? Vous souhaitez vous reconnecter à votre force intérieure, vous découvrir pour mieux comprendre et vous dévouer à Allah ?  Il est important que l’esprit domine le corps pour réussir notre quête de perfection au profit de l’âme en ce mois béni de ramadan, en revanche les 10 dernières nuits.

Voici donc trois protocoles d’or afin de mieux vous reconstruire et profiter des 10 dernières nuits de ce ramadan.

Que :

1- votre environnement soit votre priorité

2- votre alimentation soit votre sécurité

3- votre ré/activation spirituelle soit votre motivation

Ainsi, toutes les autres portes s’ouvriront de nouveau toutes seules. Voila l’essence même de la retraite spirituelle appelée  »ITIKHAF’ et qui a lieu pendant les 10 dernières nuits de chaque ramadan.

Vous voulez vous reconstruire à tous les niveaux, alors profitez de ces dix dernières nuits pas comme les autres car une vibration s’active depuis l’univers jusqu’à la terre. Les vibrations émanant de la lecture du Coran, du dhikr, des longues prosternations soulagent des souffrances psychiques, émotionnelles et physiques, créent des ondes dans nos ADN et détendent le corps. Il faut se dévouer aux préceptes avec vérité et sincérité pour obtenir le repos et la sérénité auprès d’Allah durant ces dix dernières nuits.

Faites beaucoup de dhikr avec émotion (gratitude, remerciement, chagrin et surtout l’amour inconditionnel) pour Allah. Vous obtiendrez ainsi une grande stabilité et une certaine tranquillité qui vous aideront à faire face aux circonstances et aux difficultés de la vie après ramadan. L’évocation d’Allah, votre soumission et votre humilité vous conduiront sur ce droit chemin. S’adresser à Dieu avec une grande émotion, de la tristesse et de la peur envers lui vous permettra d’accéder à la haute sphère de votre pouvoir intérieur. Croyez en vous, soyez certain que vous pouvez atteindre cette vibration, ayez confiance puis utilisez toute vos forces pour l’atteindre.

Le Ramadan est une véritable source spirituelle, il faut chercher à se rapprocher de l’excellence et purifier son âme. La relation avec Allah devient alors toute particulière. Elle est unique. Le but de cette période est de donner le maximum de sa personne pour se rapprocher de Dieu. C’est un tremplin vers un plus haut degré de spiritualité. Notre proximité avec Allah est alors immense.

Visualisez que votre magnétisme et votre énergie volés et scellés, reviennent se coller à vous au cours de vos nombreuses et longues prosternations ou récitant le chapitre 48 du saint Coran. Lors de vos dhikr, faites l’expérience de vous tournez vers votre cœur (la visualisation) et répétez ces quelques noms d’Allah :

Ya Hafiz (Le protecteur)

Ya Māni (le défenseur),

Ya Wadoud (Le Tout affectueux)

Ya Musawwir (Le Formateur) 

Ya Mu‘izz (Celui qui rend puissant) 

Ya Qayyūm (La Source) 

Ya Nour (la lumière).

Allah a prescrit Son rappel (dhikr), ainsi que d’autres actes d’adoration, pour notre propre bénéfice.  Toutes les formes d’invocation et d’adoration servent à nous rappeler Allah swt et à nous faire acquérir cette conscience permanente de Son existence et de Sa présence.

Itikaf Confiné ?

Confinement et Itikhaf ? Que faire ? Je vous conseille de diviser votre chambre en deux une partie intentionnellement devient votre mosquée et l’autre partie reste votre chambre. Vous pourrez passer de cette façon votre Itikhaf malgré la fermeture des mosquées. Notre relation avec Dieu est directe. Vous pouvez donc prier chez vous, votre prière sera aussi valable. C’est une occasion de se redécouvrir soi-même et de consolider sa relation avec sa famille, et surtout de se rapprocher de Dieu d’une façon plus intime et loin du bruit de la société. Allah est très miséricordieux et nous récompense par les actions intentionnellement accomplies. Que Le meilleur soit pour la oumma tout entière. Amine

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

1 COMMENT

  1. Salam aylikom,
    Du fond du cœur merci pour vos écrits et le savoir que vous nous diffusez. Je traverse une dure période je ne sais pas ce qui m’arrive depuis mon enfance j’ai connu beaucoup de problèmes j’ai fais deux rokya mais les problèmes persistaient je souhaite à tous le bonheur la paix intérieur

Laisser un commentaire