Salam o aleykoum.

Je suis vraiment désolé de voir certains se fâcher contre moi parce que je ne prends pas la peine de leur répondre convenablement ou tardivement ou même du tout pas. Pour cela, beaucoup se détournent de moi en se désabonnant. Je tiens à vous dire que vous avez raison mais retenez tout de même que je traverse depuis quelques mois, des moments difficiles qui, parfois, me donnent envie de tout fuir, tout abandonner. Tout comme si, je suis tellement dépassé par certains évènements comme une perle éclatée. Je vis des épreuves si dures que je ne peux gérer les requêtes de personne et je suis convaincu que cela est une ruse de l’ennemi afin que je démissionne. J’essaie toutefois de tenir bon car bientôt la victoire éclatera bi ihdnillah. Dans une communauté où le vocabulaire d’entraide est effacé du dictionnaire, ou n’obtient que des promesses fictives, j’essaye de garder le moral et de me remettre à Allah, d’oublier le passé et de continuer à me battre. D’ailleurs même, je n’ai plus d’ordinateur pour répondre à vos messages depuis que le principal est tombé en panne irrécupérable. Je fais l’effort de me rendre difficilement dans un cybercafé, ou alors je suis obligé d’emprunter le pc pour écrire un petit article. Mon Android qui, depuis lors, est infecté de virus est une vraie merde qui ne me sert pratiquement plus. Dans des conditions aussi difficiles, imaginez également le nombre de messages que je reçois par jour sur skype, viber, fcbk, whatsapp, mail, commentaires (blog, youtube,facbk, twitter…) sans oublier les appels privés. Je fais de mon mieux avec les moyens de bord pour servir au mieux la communauté. Retenez que ce n’est pas ma nature de frustrer et de mettre mal à l’aise les gens. Cela me touche énormément. Sans oublier aussi qu’à vouloir tout faire, on finit par ne rien faire. Bref, des épreuves se succédaient les unes aux autres jusqu’à ce que je perde mon fils il y a quelques jours. Des situations dont l’ennemi voulait profiter à tout prix pour me faire abandonner le travail entamé. Je reçois énormément des wass wass dans le genre « tu vois, tu t’occupes des autres et Allah ne s’occupe même pas de ta famille, oublie tout ça et viens avec moi je ne te décevrai jamais ». Al hamdoulillah lorsque vous connaissez bien comment Allah éprouve ceux qu’il aime et comment l’ennemi est rusé, vous ne craindrez rien même si parfois c’est dur dans la mesure où, nos épreuves sont synonymes de la valeur de notre personne auprès d’Allah. Je vous demande pardon et vous prie de m’accepter tel que je suis avec la situation que je traverse. Ne m’oubliez surtout pas dans vos douas. Je continue de me battre et je fais ce que je peux même si je n’expose pas ce que je traverse sur la toile c’est douloureux al hamdoulillah. Merci de m’avoir compris. Paix sur vous.

 

Nourdine HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •