Attention aux pub imposantes sur le site, cela ne vient pas de nous. C’est une anarque et nous sommes à l’oeuvre de régler ce soucis. Ne rien cliquer, fermer chaque fois la fenêtre sans l’ouvrir. Merci

BISMILLAH AR-RAHMAN AR-RAHIM

Pourquoi nos relations s’effondrent ou se dégradent plus vite aujourd’hui ? N’est-ce pas un sujet pertinent, qui depuis longtemps demeure un mal non dit ?

Il faut vraiment qu’on se le rappelle car cela devient un fléau à notre époque. Comment sommes-nous arrivés là ? Avons-nous hérité des traits d’hypocrisie dans nos relations consciemment ou inconsciemment ?

D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Il n’y a pas deux hommes qui se sont aimés pour Allah en étant séparés sans que celui qu’Allah aime le plus soit celui qui aime le plus son compagnon ». Rapporté par Tabarani

Entre nous, on constate plus de méfiance que de confiance, moins de sincérité et plus de trahison car il y en a qui utilise Dieu pour tromper.

En effet, bon nombre aime profiter de leurs prochains leurs faisant croire qu’ils les aiment en Dieu. On se piège lorsqu’on dit : « Je t’aime en Allah » mais dans le cœur on ne vise que le profit. Une façon de gagner la confiance pour duper. Le jour où l’autre se rend compte que ses profits sont en jeu, alors le dégât se réalise très vite.

Les anciens quand ils s’aimaient en Dieu, ils créent un champs magnétique triangulaire que même le diable ne peut s’en approcher car leur sincérité emportait sur tout. Ils aiment Allah, et ils aiment l’autre pour Allah vice-versa. Allah était leur centre d’intérêt et il est au-dessus de leurs intérêts. Que cela soit, fraternellement, ou amoureusement, le principe de durabilité nous impose d’aimer pour Allah et de se quitter pour Allah.

Que chacun regarde toutes les relations qui se sont détériorées, si elles ne se sont pas effondrées à cause des intérêts menacés ? Des questions que je voudrais laisser ouvertes dans le but d’une remise en cause :

Q1 : Comment savoir qu’on nous aime pour Allah ?

R1 : Lorsque les conséquences sont partagées et qu’ensemble on supporte et on s’entraide.

Q 2 : Comment s’identifier si on n’aime l’autre que pour le profit ?

R2 : Quand en séparant de lui, on lui souhaite de tout perdre ; et pire c’est quand on œuvres dans ce sens.

D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit « Certes le jour de la résurrection Allah va ressusciter des gens avec une lumière sur leurs visages, ils seront sur des minbars de pierres précieuses. Les gens les envieront bien qu’ils ne soient ni des prophètes ni des martyrs ». Un bédouin tomba à genoux et dit : Ô Messager d’Allah ! Décris les nous afin que nous les reconnaissions. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Ce sont ceux qui s’aiment pour Allah, ils sont de tribus différentes, de pays différents, ils se regroupent pour le rappel d’Allah ». Rapporté par Tabarani

Aimer en Allah est une lourde responsabilité et un témoignage de l’amour inconditionnel pour Allah. Et pour atteindre cette dimension harmonique, cela demande un cheminement de détachement des biens de ce bas monde, de confier son libre arbitre à Allah et le sacrifice pour sa cause. Car Shaytane s’infiltre dans nos ambitions pour Allah ; et puisque la base est faussée, la déviance devient évidente même si les intentions au départ étaient bonnes. C’est ainsi qu’on pourra sincèrement aimer pour Allah et se séparer pour Allah.

Vos avis nous éclairerons, ne lisez pas sans le partager.

Nourdine Gildas Hounkpatin

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire