Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Dieu a rendu obligatoire à Ses serviteurs cinq prières quotidiennes. Celui qui les accomplit parfaitement, Dieu lui a promis de le faire entrer au Paradis. Et celui qui ne les accomplit pas parfaitement, celui-là, Dieu ne lui a pas promis de le faire entrer directement au Paradis. S’Il veut, Il le châtie et s’Il veut, Il le fait entrer au Paradis ». Ahmad

Ayant pris cette habitude de répéter les mêmes gestes 5 fois par jour au minimum, cela devient chez plusieurs personnes un réflexe qui est une attitude certaine afin de mieux se concentrer et méditer sur les récitations Coraniques. Malheureusement, on ne profite pas de nos prières.

Le fait que nous répétions les mêmes gestes lors de chaque prière, est déterminé par notre état d’inconscience naturellement. Par contre, privilégier cet état durant toute la prière ne nous élève pas en vibrations car nous devons mettre en évidence la pensée, l’émotion et le physique afin de jouir de la prière sinon c’est la prière du forgeron qui bat le fer par reflex, la prière mécanique.

« Qu’est-ce qui vous a acheminé à Saqar ? » Ils diront : « Nous n’étions pas de ceux qui faisaient la Salat, et nous ne nourrissions pas le pauvre, et nous nous associons à ceux qui tenaient des conversations futiles, et nous traitions de mensonge le Jour de la Rétribution, jusqu’à ce que nous vînt la vérité évidente [la mort] ». (74/42-47)

Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Celui qui la préserve, elle sera pour lui une lumière, une preuve, et une victoire; quant à celui qui ne la préserve pas elle sera pour lui ni lumière, ni preuve et ni victoire. Et il se retrouvera le Jour du jugement avec Qaroun (Coré), Hâmân, Pharaon, et Oubay Ibn Khalaf »

Ahmad, At-Tabarâni Ibn Qayyim, expliquant ce Hadith, écrit que : « Celui dont le pouvoir aura empêché de prier sera ressuscité avec Pharaon, celui dont les biens auront empêché de faire la Salât sera ressuscité en compagnie de Coré [Qâroun], celui dont la fonction et l’attachement pour l’honneur aura empêché de prier sera ressuscité avec Hâmân (proche collaborateur du Pharaon), celui dont le commerce aura empêché de faire la Salât sera ressuscité aux côtés de Oubay Ibn Khalaf (riche commerçant païen de la Mecque et ennemi acharné du Prophète) ».

La meilleure prière est celle dont l’état conscient prime sur l’autre parce que le prieur est présent d’esprit : il vit beaucoup plus dans sa conscience que dans son subconscient. Ainsi, il essaye de comprendre le sens de chaque mot, croire en ce qu’il dit, accepte la définition parce qu’il visualise au fur et à mesure le sens, et cela est valable pour tous les rites d’adoration.

« Toutes les fois qu’un musulman est là quand vient l’heure d’une prière obligatoire, fait pour elle ses ablutions avec le plus grand soin, y met tout le recueillement et l’humilité qui se doivent et se plie posément dans son inclinaison, cela lui efface automatiquement tous les péchés précédents tant qu’il n’en commet pas les grands et ce durant toute sa vie » ». Mouslim

 

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •