Dans cette vidéo, je vous explique les dernières avancées sur ma découverte de chirurgie spirituelle ou chirurgie quantique. Par l’interaction Corps/Esprit, et par les propriétés restreintes du mécanisme quantique dans l’évolution ou la transformation de la matière, nous agissons directement bi idhnillah sur le corps éthérique pour régénérer, corriger, réarranger et prévoir le comportement des cellules et des organes affectés de différentes pathologies, tout ceci par la grâce d’Allah.

Nous avons pour l’instant réussi par définir quelques éléments essentiels du mécanisme quantique, consentant la transformation de la matière via l’énergie suite à un mini big-bang organique ou cellulaire. Ces éléments sont entre autres : l’énergie photonique d’un plasma, le magnétisme et les fréquences vibratoires.

Purement dans le domaine islamique, nous sélectionnons des versets de fréquences de la création ou de la résurrection afin de mettre en évidence les molécules entrées en fusion dans le schéma quantique de l’organe physique qu’Allah régénère avec un temps donné. Une fois que les molécules sont excitées par l’énergie photonique d’un plasma (l’infrarouge), nous augmentons le magnétisme de cet environnement quantique après avoir intégré les fréquences Coraniques sélectionnées. Ces fréquences Coraniques envoient des signaux au système métabolique qui lui répond, en libérant ces molécules appropriées que capte l’effet vibratoire de l’organe.

À cet effet, nous nous arrangeons au préalable, à nettoyer tout le corps des toxines qui bloquent la circulation des bonnes informations et des molécules par la permission d’Allah. C’est pourquoi nous faisons la roqya sur les sept centres énergétiques d’abord, qui constituent les sept ponts vibratoires du système immunitaire du patient. Nous pouvons vous assurer que la matière nous confie depuis par cette découverte, ses secrets les plus subatomiques pour relever le défi du siècle et sauvegarder la dignité de notre chère religion l’islam.

PARTAGER
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    12
    Partages

1 COMMENT