Une fois le corps éthérique est pourri et que ses organes sont trafiqués, il n’y a plus aucune interaction de régénération entre corps/esprit ; le mécanisme quantique est dit tronqué. Tumeurs, cancer, kyste… peuvent en découler. Alors qu’avec la chirurgie quantique via le Coran, on pourra inchaAllah corriger toutes ces pathologies si on sait comment agir sur les particules du corps éthérique par les propriétés subatomiques. Alors, trouvons les éléments entrainant le mécanisme quantique de la régénération.

Au tout début, la guérison par l’énergie thermique via le Saint Coran était mon ultime découverte. Voulant me baser rien que sur le naturel prôné dans le saint Coran comme : la chaleur, la lumière, l’argile, l’eau…etc. grand a été mon débordement d’avoir découvert que le Coran restreint les éléments de la mécanique quantique. Ces éléments régissent le processus de la transformation, de la régénération et du développement de la matière. Ces éléments restreints sont de trois à quatre à savoir : l’eau, la chaleur, la vibration (magnétisme) et les fréquences.

Ces quatre éléments naturels sont à la base de la transformation d’un état liquide à l’état solide de la matière. Tout ce qui évolue avec le temps est soumis à ces quatre éléments. La chaleur du soleil (le plasma), le magnétisme (magma de la terre), les fréquences du vent sans parler de la mémoire de l’eau.

« Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Certes la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne ». Coran 2 v 163-164

« De même dans l’alternance de la nuit et du jour, et dans ce qu’Allah fait descendre du ciel, comme subsistance [pluie] par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte, et dans la distribution des vents, il y a des signes pour des gens qui raisonnent. Voilà les versets d’Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d’Allah et après Ses signes ? » Coran 45 v 5-6

D’après le Danois Niels Bohr suivant sa théorie du saut quantique « Lorsqu’on chauffe un atome, ses électrons deviennent excités et sautent d’une orbite fixe à une autre. À chaque saut vers une orbite d’énergie inférieure, d’autres énergies sont libérées sous la forme d’un rayonnement lumineux avec une longueur d’onde très précise. » La chaleur ou l’énergie thermique est donc une source mystérieuse dans la transformation des atomes et des molécules  ou de l’énergie vers la matière. Si Le Tout Miséricordieux a mis une fournaise au-dessus de notre tête et sous nos pieds, il y a certainement une raison que seul les doués comprennent.

« N’avons-Nous pas fait de la terre une couche ? Et (placé) les montagnes comme des piquets? Nous vous avons créés en couples, et désigné votre sommeil pour votre repos, et fait de la nuit un vêtement, et assigné le jour pour les affaires de la vie, et construit au-dessus de vous sept (cieux) renforcés, et [y] avons placé une lampe (le soleil) très ardente, et fait descendre des nuées une eau abondante pour faire pousser par elle grains et plantes et jardins luxuriants. Le Jour de la Décision [du Jugement] a son terme fixé » Coran 78 v 6-17.

L’énergie photonique du soleil excite le pH de notre corps et le pH du sous-sol. Parfois, elle les met en fusion pour métamorphoser les ressources minières éthérique (métaphysique) du sous-sol, lorsque l’homme et la terre dégage de l’énergie pure. Par ceci, la piété de l’homme excite-t-elle le mécanisme de la transformation des ressources minières métaphysiques sous nos pieds lorsqu’Allah dit : « Si les gens du Livre (juifs et chrétiens) avaient la foi et la piété, Nous leur aurions certainement effacé leurs méfaits et les aurions certainement introduits dans les Jardins du délice. S’ils avaient appliqué la Thora et l’évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds….. » Coran 5 v 65-66

Au tout début de ma pratique par la roqya et l’énergie, j’ai découvert la thérapie du feu interne, très efficace d’ailleurs. Par déficience des résultats attendus en un temps record, bi idhnillah j’ai découvert la thérapie du feu externe avec des méthodes désuètes et très fatigante avec effet secondaire parfois. Par exemple, on faisait passer sur le patient du papier brûlant exhalant ainsi de la chaleur sur son corps, mais avec risque des plaques d’ampoules sur la peau. La fumée nous étouffe, et les tas de cendre sur le patient n’en parlons plus.

Par la suite, on a raffiné et peaufiné la méthode pour plus d’esthétisme, de praticité et de confort pour le patient et le praticien…

Nous avons alors utilisé la méthode de serviette mouillée vaporisée d’alcool de 90°, mais elle n’est pas saine pour le corps éthérique lorsque ça touche le corps physique. Cette parenthèse devrait être vite fermée. Heureusement pour moi.

Puis, la découverte de serviette mouillée et brûleur à gaz ou des décapeurs thermiques. Ici ça va beaucoup mieux sans effets secondaires connus à ce jour sauf des risques avec les patients diabétiques. Ceux-ci ne ressentent pas vite les brûlures et cela crée ensuite d’autres dégâts si on n’est pas éveillé en prenant les vraies précautions dès le départ. Vraiment je ne vous conseille pas d’avoir la plus petite plaie sur le corps étant diabétique.

Chemin faisant avec cette méthode, il a fallu un grand nombre de patients pour s’apercevoir que ça prenait du temps. Il fallait donc trouver quelque chose qui réponde à des soins adéquats plus disponibles sans supprimer le concept de la vapeur. Trouvons donc quelque chose de plus efficace, fiable et aisé.

Aujourd’hui nous fonctionnons avec les lampes infrarouges. L’option de demeurer naturel reste le choix ultime où j’étudie le rôle infrarouge et ultraviolet du soleil pour découvrir des lampes infrarouge et ultraviolet.

 

VISITEZ NOTRE BOUTIQUE POUR ACHETER UNE LAMPE MAGNETISEUR Waï Qi MOINS CHER

Les rayons infrarouges lointains (IRL) font partie du spectre naturel du rayonnement solaire. L’énergie radiante produite par un sauna à infrarouges est semblable à la chaleur du soleil, mais sans les effets néfastes des rayons ultraviolets. Une source de chaleur habituellement des éléments chauffant en céramique, émet des ondes infrarouges qui pénètrent dans le corps et le relaxent en réchauffant la peau et les tissus. Il s’ensuit une sudation abondante et une élimination significative des toxines par les pores ouverts de la peau. L’élimination s’approfondit au fur et à mesure que le sang chaud circule en profondeur dans tout le corps.

Le choix d’une lampe à chaleur ou lumière infrarouge est donc scientifiquement l’idéale. Elle coûte chère et ne prend pas en compte la totalité du corps. Il faut chercher encore loin. Oh mince !!!!!

Enfin, il était question de réserver une chambre pour le sauna quand certains de mes patients m’apprennent à propos des saunas et hammams suite à ce qu’on tentait d’avoir comme résultat : « Malheureusement, il te faut dans plusieurs milles d’euros. » Nombreuse questions s’imposent donc entre le choix du sauna ou la lampe à infrarouge. La différence entre les infrarouges et le sauna sont énormes vis-à-vis des résultats. Les infrarouges s’avèrent plus efficaces que les saunas simples. Et si on trouvait quelque chose qui agrège et le sauna et l’infrarouge ?

En affinant mes recherches sur quelque chose à votre portée, j’ai trouvé pour vous le sauna à infrarouges portable et facile d’utilisation al hamdoulillah. Le tout en UN qui fait un travail super bien avec la roqya. Le sauna à infrarouges chauffe directement le corps, contrairement aux saunas traditionnels à vapeur qui chauffent l’air ambiant.

VISITEZ NOTRE BOUTIQUE POUR ACHETER SAUNA INFRAROUGE MOINS CHER

Pour engendrer la sudation, les saunas à vapeur nécessitent une température allant de 65 à 93°C, contre seulement 43 à 60°C pour un sauna à infrarouges. Etant plus douce, l’atmosphère ambiante des saunas à infrarouges s’avère plus supportable pour les personnes sensibles à la chaleur, et permet ainsi de prolonger la durée des séances jusqu’à 45 minutes, soit presque le double d’une séance normale d’un sauna à vapeur. La chaleur du sauna à infrarouges pénètre également plus en profondeur dans la peau à environ 4 cm et draine plus de toxines que le sauna à vapeur, selon le Dr. Aundrea Adams de l’International Institute of Holistic Healing, qui a effectué des comparatifs sur les résultats de détoxification de ces deux types de sauna.

Selon les conclusions du rapport publié par le Dr. Adams, la transpiration découlant d’une séance de sauna traditionnel est composée jusqu’à 97% d’eau, contre seulement 80 à 85% pour un sauna à infrarouges, les 15 à 20% restants étant constitués de métaux lourds, d’acide sulfurique, de sodium, d’ammoniac, d’acide urique et de toxines liposolubles.

En clair, les avantages thérapeutiques du sauna à infrarouges sont considérables. Dans son livre Detoxify Or Die, le Dr. Sherry Rogers prône les bienfaits de la thérapie par infrarouges. Elle y cite notamment une étude effectuée par des spécialistes de la clinique Mayo qui a prouvé l’efficacité de l’utilisation thérapeutique du sauna à infrarouges sur des patients en phase terminale d’insuffisance cardiaque congestive.

Les sujets de cette étude de six semaines ont bien supporté la chaleur du sauna à infrarouges sans présenter d’effet secondaire, et ont observé une détoxification significative. La charge toxique étant une des sources sous-jacentes de leurs problèmes, ce nettoyage thérapeutique a permis d’améliorer les fonctions cardiaques de chacun de ces patients. Cela leur a également permis d’arrêter la prise de certains de leurs médicaments.

La pénétration en profondeur de la chaleur infrarouge active et élimine les déchets stockés dans la graisse sous-cutanée. Elle permet également au corps de libérer progressivement les toxines stockées dans les organes et les tissus plus profonds, qui vont migrer vers les tissus adipeux sous-cutanés pour être finalement éliminées par la sudation.

Ce sauna vous permet de bénéficier de tous les bienfaits des infrarouges sur la totalité de votre corps par rapport aux lampes infrarouge adéquat pour cibler uniquement une zone du corps. En effet, elle est légère et repliable, ce qui vous permet de l’emporter avec vous et de la déplacer selon vos envies. Le sauna à infrarouge améliorent la circulation sanguine et aident à déboucher les artères.

Le sauna à infrarouges est un puissant moyen de nettoyage cellulaire dans la mesure où il accélère le métabolisme et le flux sanguin. Au-delà de ses propriétés détoxifiantes, il détend les muscles, ressource l’esprit et rajeunit le corps. Les propriétés thérapeutiques des saunas à infrarouges sont obtenues en utilisant des ondes à infrarouges profonds également appelés infrarouges lointains. Les infrarouges déclenchent une détoxication des cellules en faisant vibrer les molécules d’eau dans nos tissus.

Le sauna à infrarouges stimule également les glandes sébacées de manière à ce qu’elles expulsent les toxines néfastes telles que les substances pétrochimiques, le mercure et d’autres métaux lourds. Dans la mesure où les êtres humains sont des bio-accumulateurs, les toxines qui ne peuvent pas être éliminées immédiatement après leur entrée dans le corps sont stockées dans notre organisme. Une des raisons pour lesquelles le sauna à infrarouges est si bénéfique à une si grande variété de pathologies, c’est la capacité des ondes IRL à accélérer l’élimination des toxines qui sont souvent à l’origine de divers problèmes de la santé.

Les éléments enfin rassemblés m’ont motivé dans mes recherches sur la chirurgie quantique ou chirurgie spirituelle dont les premiers résultats sont exponentiels par Allah. Tout est presque réuni par la grâce d’Allah swt.

Par ailleurs, ayant réalisé qu’en fournissant mon magnétisme personnel à plusieurs patients successivement lors des séances de la chirurgie quantique et autres, je me sens vidé et épuisé. J’ai découvert pour le moment ce magnétiseur infrarouge à domicile « la lampe Waï Qi ». Impeccable n’est-ce pas ?

Retenez que la chaleur et le magnétisme n’est pas supportée par les sihrs, les virus et les djinns qui gravitent dans notre corps. Les toxines ou énergie négative, sont faciles à éliminer avec la chaleur. Le processus de la régénération est assuré. La chaleur régénère la matière, c’est pas sorcier. Un œuf sous une température de 37°C donne vie à un poussin…

La chaleur a joué un rôle impératif lors du Big Bang et de la création de l’homme à l’intérieur du liquide amniotique. Par ceci, faire la roqya en utilisant la chaleur est une grande motivation car les résultats sont si convaincants qu’ils nourrissent ma foi.

Je disais au tout début de cet article, que : « Si le corps éthérique est pourri et que ses organes sont trafiqués, il n’y a plus aucune interaction de régénération entre corps/esprit ; le mécanisme quantique est dit tronqué. Tumeurs, cancer, kyste… peuvent en découler. Alors qu’avec la chirurgie quantique via le Coran, on pourra inchaAllah corriger toutes ses pathologies si on sait comment agir sur les particules du corps éthérique par ses propriétés quantiques». Ce qui fait l’éloge du Coran par rapport aux traditionnels énergéticiens, c’est qu’on a découvert des versets quantifieurs, régénérateurs, reconstructeurs pour corriger le corps éthérique et ses organes. Une fois que le corps éthérique et les organes sont rétablis par Allah après une bonne lecture de roqya complète (roqya : psycho-quantique, psycho-émotionnelle et spirituelle, chirurgie quantique), nous plaçons le patient sous cette cabine où la chaleur solidifie l’énergie et le liquide (sang), pour ne plus être couramment ébréché une fois que le patient nous quitte.

Si nous fermons les brèches avec le traitement traditionnel, la probabilité d’avoir un résultat efficace est faible ou cela prendra du temps avant d’être solidifié et parfois restera en stand-by lorsque le sorcier et les diables entreront aussi en action. C’est pour cela que nous avons une remarque significative concernant le traitement au sauna à infrarouge : c’est qu’avec ce dispositif d’infrarouge, l’énergie photonique du plasma entrée en fusion métamorphose vite les brèches et les organes en matière solide. Ce qui réduit ou restreint les attaques directes sur le corps lorsqu’il est ébréché ; alors que naturellement, après une roqya, le djinn devrait entrer par les brèches naturelles (nez, bouche, orteils) lorsque la personne est distraite, écoute la musique, soumise aux émotions négatives… (cf. tome 1).

Le sauna infrarouge en lui-même a une action et réaction non seulement sur le corps physique mais sur le corps énergétique et facilite le rendement. Après avoir traité le patient avec les fréquences coraniques qui intègrent le sang et l’énergie car le sang a de la mémoire, la chaleur de l’infrarouge et le magnétisme accompagnent le processus du mécanisme de la transformation de l’énergie vers la matière. Contre le djinn : il élimine vite les toxines (énergie négative) dont le djinn se nourrit dans le corps du patient. Il se sent alors vidé et est obligé de se déplacer en libérant la victime du joug de la sorcellerie. La sorcellerie présente dans le corps est sous la forme éthérique qui est vite inhibée par les fréquences Coraniques et la chaleur. La chaleur est donc un ennemi pour le djinn, les sihrs et les virus lorsqu’elle est accompagnée des fréquences Coraniques.

Je recommande cet appareil à tous ceux qui ont suivi ma formation professionnelle et amateur et tout raqy intéressé par mes découvertes car depuis lors nous battons le record et relevons le défis avec la roqya par le Coran et la chaleur à divers niveaux. Toute la louange est pour Allah Le Sublime.

Lire aussi : « Les sept parties du corps que les sorciers et djinns nous attaquent » CLIQUER ICI

 

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •