Le Cheikh Ben Halima, dans son rapport sur sa caravane au Bénin en Août 2014 a souligné un passage qui a particulièrement retenu mon attention : « Mon passage au Bénin a permit de mettre fin à certaines pratiques que certains développaient : lecture silencieuse et « pratique des chakras ».

Vous avez dit « PRATIQUE DES CHAKRAS” ! Votre méconnaissance de ce sujet m’a vraiment affecté, et j’ai été encore plus frappé par la mauvaise image que vous portez sur notre cher pays le Bénin à travers le monde. C’est comme quand vous disiez dans l’une de vos conférences audio qu’ici au Bénin, nous avons un autre prophète. Vous généralisez sans faire la part des choses. Celui qui vous lit peut s’imaginez beaucoup de chose haram sur le Bénin.  Vous avez dit  »PRATIQUE DES CHAKRAS » ou plutôt « la roqya sur les chakras ». Donc « Vous avez mis fin à la roqya sur les chakras dans votre centre de roqya. »  Mais vous n’avez pas mis fin à la pratique dans tout le Bénin en général et nous ne pratiquons pas les chakras comme vous le dites dans votre rapport. Et quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez stoppé la roqya sur les chakras ? Vous n’en faites pas mention dans votre rapport. Si la pratique est haram, vous devez nous en apporter les preuves, car en islam toute chose est à la base licite tant qu’il n’y a pas de preuves claires dans le coran et la sunna qui interdisent la chose. Eclairer ma lanterne et celles de tous ceux qui sont convaincus de la pratique et qui ont eu satisfaction de par le monde.

Je vous signale que les patients sont satisfaits des résultats, après avoir eu recours aux captages et autres roqya sans résultat dans mon pays le Bénin et à travers le monde.

Je regrette que vous ne m’ayez pas donné l’occasion de vous exposer ma méthode de roqya sur les centres énergétiques avant de tirer votre conclusion hative sur le sujet. Certains sages ont critiqué votre comportement envers ma personne qui n’était pas du tout digne d’un savant de votre rang.

Vous disiez, après avoir écouté l’avis des djinns suite au captage qui parlent des chakras dans le monde et qui ont dit : « LES CHAKRAS SONT DU N’IMPORTE QUOI, MAIS LES POINTS VITAUX EXISTENT ».

Suite à cela selon vos propres arguments, vous m’avez dit : « les chakras sont des pratiques des Indiens et des Chinois donc ça ne vous intéresse pas » C’est tout ce qui vous a permit de mettre fin à la roqya sur les chakras bien que tous les raqys qui ont le dévoilement présents ce jour, vous ont prouvé l’existence des chakras ou centres énergétiques dans l’invisible. En ce temps, ça aurait été plus sensé de votre part, de chercher à savoir si la preuve apportée par les dévoileurs suffisaient pour faire la roqya sur les chakras. Je reviendrai sur cette question plus loin insh Allah.

Par ailleurs, il y a une chose que vous nous avez enseignée et que nous raqys tenons pour crédo : « ne jamais prendre l’avis des djinns comme preuve mais comme témoignage ».

Pour revenir sur les faits :   Vous avez dit que les djinns ont dit :

« Les chakras sont du n’importe quoi mais les points vitaux existent »

La question que je me pose et que je vous pose également est celle de savoir quelle différence vous faites entre chakras et points vitaux ?

« les chakras sont du n’importe quoi » Ça c’est vrais. Mais ils n’ont pas niés leurs existences car chakra veut dire points vitaux (centres énergétiques et de vibration du corps) sur desquels vous prescrivez la pose des ventouses. Ce qu’ils (les djinns) ont voulu dire et que j’ai aussi déclaré dans mon livre, c’est que la plus part de ceux qui parlent des chakras aujourd’hui à travers le monde ne font qu’égarer les gens à travers la notion du chirk ; en plus, j’ai donné les preuves scientifiques et islamiques, que toutes nos rituelles d’adoration (ablution, salat, sacrifice, jeûne, hadj) tournent autour des 7 centres énergétiques communément appelés en Sanskrit « chakra ». Toutes les preuves sont dans mon livre et publiés sur mes pages dans les réseaux sociaux.

Vous ne m’avez même pas donné la parole afin de m’exprimer avant que vous ne cloturiez le sujet pour aborder un autre de façon précipitée. Et à chaque fois que j’ai voulu revenir la dessus, vous m’avez coupé la parole, de ce fait, j’ai été obligé d’avancer mes arguments. Si je n’ai pu mieux m’exprimer pour ces secondes brutes, c’était compte tenu de mon état d’âme chagriné au préalable par votre manière d’aborder un sujet aussi important. Cela m’a déprimé et m’a rendu confus dans mon explication. Mais ce qui m’a le plus bouleversé, c’est votre réaction catégorique, lorsque j’ai dit :  » de la même manière qu’Allah a créé l’homme sur le plan énergétique, il en est de même dans la création de la terre et des djinns ». De façon catégorique, sans me demander les preuves, vous avez dit si je me rappelle bien « Comment ça ! C’est pas possible, je peux pas croire à ça ». J’ai été déçu de cette réaction car vous avez beaucoup de savoir machaAllah mais on ne peut pas tout savoir. La sagesse et l’humilité de Moussa l’a poussé à aller apprendre auprès de son subalterne al Khidr. Et un proverbe dit : « on fini de grandir mais on ne fini pas d’apprendre ». Je regrette vivement que dans votre rapport, vous n’avez pas décortiqué le sujet sur les centres énergétiques. En dépit de cela, vous m’avez qualifié de « PRATIQUANT DES CHAKRAS » ce qui m’a énormément peiné.

Je ne pratique pas les chakras !!! Soubhanallah c’est trop dit Cheikh ! Je fais la roqya par intention sur 7 points du corps qui sont des bases des sihrs et chayatines à savoir : le coccyx, le pubis, le plexus solaire, le cœur (entre les deux seins), la gorge, le front et la fontanelle. Où est le problème ? C’est vous qui les avez appelez chakras dès le début de votre intervention devant les raqys. Je ne sais pas, qui vous l’a dit et où est ce que vous l’avez appris alors que moi je ne voulais que vous exposer ma découverte sur les centres énergétiques depuis votre bienvenue au pays, seule les occasions ne se manifestaient.

Pour moi après mes découvertes et analyses, ce sont des centres énergétiques du corps subtil dans lesquels les sorciers envoient les djinns et les sihrs. Donc au lieu de faire la lecture dans le vide qui n’est pas souvent efficace lorsque certains raqys sont distraits dans leur récitation, moi je les invite à formuler l’intention sur ces points vitaux du corps et on obtient par la puissance du Qur’ane de meilleurs résultat. Mais vous dites-vous avez mis fin à cette pratique sans donner les risques encourus.

Retro sur les faits

L’émir du centre roqya du Bénin-Cotonou vous a rapporté dès votre arrivée, une découverte qui marche très bien ; mais vous avez fait la sourde oreille chaque fois qu’il aborde le sujet comme si quelqu’un avait tout intoxiqué. Pour cette raison, il m’a dit d’attendre que vous ayez un peu de temps libre pour en discuter. Bien avant même que vous ne communiquiez la rencontre avec les raqys, je me suis approché de lui pour lui annoncer que le livre est enfin prêt. Mais il m’a sagement dit, qu’il va reprendre le sujet avec vous et le lendemain je vais vous l’exposer en tête à tête.

Je vous ai rapporté au cours de l’assise que les raqys qui ont le dévoilement, voient les chakras. Vous m’avez demandé j’ai fait ça sur qui ? Et j’ai cité tous les raqys qui ont le dévoilement y compris Aïcha la Nigérienne. En plus l’émir vous l’a confirmé sur place que même sa propre femme voit les centres énergétiques. Malgré ça vous avez abrégé mon intervention.

Le frère Tohir B. sur qui vous avez fait le captage en ramenant tous les djinns qui parlent des chakras, a dit vous avoir fait part de ma méthode, qui fait monter les djinns suite aux tentatives et échec des autres raqys. Mais vous lui avez dit d’après ce qu’il m’a dit, que ça ne vous intéresse pas.

Je profite de cette occasion pour vous dire, que c’est par cette méthode que je l’ai soigné par la grâce d’Allah après les échecs de traitement par le captage et toute autre méthode que vous avez employé sur lui, depuis la Côte d’Ivoire, vous et les raqys du Bénin. Suite aux échecs de sa guérison par la roqya, sa mère lui a même interdit de fréquenter les centres roqya. Son cas était pour moi au début de mes expériences, le premier cas difficile que j’ai réussi par Allah à traiter. Se sont les raisons qui ont motivé les uns et les autres à approuver ma méthode bien qu’il y ait eu des opposants et mouvanciés dans ce centre. Malgré votre auguste responsabilité de mettre fin à cette division des cœurs depuis des années, rien n’a changé après votre départ.

De plus, le frère Tohir B. a réussi à faire le captage et à avoir le dévoilement qu’après une seule séance que j’ai faite avec lui. C’est à travers la roqya sur ces points vitaux que vous qualifiez de pratique des chakras, qu’on a découvert la source de son problème qui était un djinn fusionné avec un shayatine dans sa tête. Depuis 2008 qu’il était malade, on n’a pas réussi à le soigner, c’est pour vous dire si vous vous penchez sur ce côté nous allons valoriser la roqya sur les sorciers inshaAllah. Mais vous avez précipité les choses pour en faire un sujet de doute dans le cœur des raqys ici au Bénin et ceux d’ailleurs au cours de la caravane.

Voici mes preuves de l’existence des 7 centres énergétiques du corps et de la terre en islam et dans la sorcellerie, lisez le livre intégralement et donnez-moi votre avis sur le fait de lire le Coran en portant l’intention sur ces 7 parties du corps. Est-ce haram ?

Peut être que, nous tous on s’égare sans le savoir. Aidez-nous svp, j’aimerais que vous me donniez les preuves de l’interdiction de faire la roqya sur les centres énergétiques de l’homme pour détruire les sihrs et shayatunes, comme vous nous l’avez toujours enseigné en ces termes :

1) « Je recommande à mes frères et sœurs de ne jamais croire ce qu’on leur rapporte de mal sans s’en assurer directement et de ne jamais critiquer sans un argument incontestable » Ben Haliman.

2) « Le hadith sahih rapporté par Muslim dit que des sahabas sont venus demander au Prophète salla Allahou alayhi wa sallam s’ils pouvaient continuer à pratiquer la roqya comme ils le faisaient avant l’Islam ? Il dit : « Faites comme vous faisiez mais ne faites pas de chirk ». Donc tous les moyens sont bons tant qu’ils sont halals. Tous les moyens utilisés avant l’Islam, qui n’ont rien à voir avec l’Islam, utilisant des produits naturels comme le plomb, le sel ou l’ail, ou des recettes qui marchent comme pisser sur la sorcellerie si on la trouve ou tourner une clé dans la main d’un possédé pour le délivrer, tout est halal sauf ce qui est illicite ou chirk » Ben Haliman.

Par ailleurs, j’ai bien compris que, de la même manière que le nom « DIEU » en Arabe « ALLAH » à un effet négatif sur la conscience des chrétiens et des athées, il en est de même avec le mot « CHAKRA » sur la conscience des musulmans, et par conséquent, j’évite d’employer chaque fois ce mot. Je préfère employer « centres énergétiques ».

Suite à ce malentendu et manque d’intérêt de votre part, je reste humble et espère qu’un jour, le monde témoignera de ma découverte et l’on me donnera raison en comprenant que les sorciers et les juifs sionistes satanistes nous manipulent vraiment à travers ces 7 points vitaux du corps en rendant négative l’énergie de la terre et de notre nourriture (OGM et aspartame).

Cheikh, avec toute ma considération, ayez la curiosité de capter les djinns de vos patients à travers ces 7 points et posez leur la question : pourquoi de préférence ils attaquent les hommes à ces niveaux (le coccyx, le pubis, le plexus solaire, le cœur (entre les deux seins), la gorge, le front et la fontanelle) ? Ils vous diront ce que vous n’avez pas encore appris et cela va beaucoup aider vos élèves dans la pratique de leur roqya. Cela leur évitera de trop crier, transpirer et de vite se fatiguer.

J’ai entendu dire que vous m’avez calomnié et pour cause à ce sujet, je voudrais revenir sur certains faits qui se sont déroulés en sourdine qui ont peut-être à mon avis abouti à cette situation mais ce n’est pas encore le moment.

Même si c’est vrai que vous m’avez dénigré pour cela, je vous pardonne car je vous aime en Allah et j’aime votre combat contre le mal à travers le monde, un combat qui est aussi le mien à un degré différent.

Dans tous les cas, Cheikh, je souhaite vivement que notre divergence ne nous amène pas à la division. Il y a bien trop de sorciers, de shayatines et de personnes malfaisantes pour si peu de raqys.

Je vous souhaite bonne continuation et qu’Allah facilite votre mission et vous fortifie dans la pratique de la roqya.

Salam o aleykom wa rahmatolah wa barakatou cheikh en espérant vous revoir en toute fraternité en Allah.

 

Nourdine HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •