L’UNIFICATION (Extraits du tome 2)

Au cours de la formation, les apprenants, dans leur quête de développement personnel ont compris qu’avant d’atteindre de meilleurs résultats contre le mal occulte, il leur fallait résoudre d’abord cette équation d’unification ou de la reconnexion à Allah. Sans quoi c’est l’échec dans le combat contre le mal occulte.

Au fil de nos découvertes, nous avons été surpris de constater que chaque dimension du culte islamique était codifiée par différente loi de la physique quantique telles que : la loi d’attraction conditionnée par le Dhikr d’Allah et celle de la gravitation conditionnée par la salat. Vous vous demandez surement ce que deux lois de la physique quantique ont en rapport avec la roqya ? Rappelons juste que nous sommes créés sur trois dimensions : la première dimension matérielle exprime notre corps physique et notre faiblesse ; la dimension énergétique exprime notre corps énergétique (l’esprit ou rouh) et notre intellect ; la dernière étant lumineux exprime entre autre notre âme et notre spiritualité (la piété ou l’impiété).

A cet effet, nous sommes des êtres soumis à la loi de la gravitation, d’attraction de l’électromagnétisme et à la vitesse de la lumière. Il en est ainsi car, lorsque nous débordons d’énergie positive, il y a une attraction magnétique qui s’impose à nous et ainsi, nous attirons les entités du même alignement que nous (rouhannes). Il en est de même lorsque nous débordons de la lumière, nous développons certainement l’électromagnétisme autour duquel gravitent les entités de même alignement que nous (les anges). Ainsi nous sommes un atome chargé de protons et neutrons, c’est-à-dire un être supérieur autour duquel gravitent les anges et les djinns pieux. Telle est l’image décrit dans la genèse et le Coran « KHALIF » ou « VICAIRE ». Dans le cas contraire, si nous débordons d’énergie négative et des ténèbres, gravitent autour de nous des charges négatives c’est-à-dire les démons ou shayatunes ce qui exprime la faiblesse de la matière.

Etant à la base matière, sa solidification dépend de la quantité de son énergie.  C’est ainsi que les apprenants ont compris qu’il y a une certaine relation entre nous, les rouhannes et les anges. C’est parce que ceux-ci sont « uni-vers » une grande force d’attraction qu’est ALLAH le dessus de l’univers.

Sur le plan de l’adoration avec ces deux entités soumises à la force qui maintient l’uni-vers, la relation entre nous et les djinns est le dhikr d’Allah car notre pensée unique dans notre subconscient soumet notre esprit à la force d’attraction. Par conséquent, Allah étant au-dessus de l’univers, s’Il est l’Unique dans notre subconscient, notre esprit est soumis à une attraction vers Son trône. Et étant des êtres lumineux, nous sommes conditionné obligatoirement par le magnétisme et la vibration afin de propulser la vitesse de notre lumière d’où l’électromagnétisme que nous acquérons à travers la prosternation sur la glande pinéale (le magasin de notre magnétisme) suivant deux directions magnétiques : le magma et la Kaaba.

Le prophète sws nous apprend qu’il y a autour du trône d’Allah, des anges en constantes adorations : certains sont debout en adoration et ne s’inclinent jamais, certains autres sont en inclinaison et ne se redressent jamais et d’autres qui sont en prosternation et ne se lèveront jusqu’au jour de la résurrection. Soubhanallah, ce sont les trois phases d’une rakat lors de la prière musulmane.

Si la loi d’attraction qui nous lie aux djinns est conditionnée par le dhikr d’Allah, quelle serait la loi qui nous lie aux anges en matière d’adoration d’Allah car, notre relation au niveau de la création est la lumière ? Bien sûr que c’est la loi de la gravitation et celle de la vitesse de la lumière car, les anges gravitent autour du trône d’Allah et sont les plus rapprochés d’Allah et la vitesse de leur lumière équivaut 50.000 ans des jours terrestres Coran 70V4. Par contre cette loi est conditionnée par la salat comme la loi d’attraction est conditionnée par le dhikr d’Allah. S’il en est ainsi avec la salat, c’est parce que les anges sont en perpétuelle adoration autour du trône d’Allah comme les électrons gravitent autour du noyau.

Les bienfaits de la salate sont donc multiples : la purification de l’âme, l’augmentation de l’énergie, du magnétisme, de la vibration, qui ont pour résultat, le développement intense de l’aura magnétique et de l’aura lumineux. C’est pourquoi le rapprochement d’Allah est une condition préalable avant le combat contre toux maux occultes et physiques. Ce rapprochement n’est que l’unification qu’impose l’obéissance absolue aux préceptes divins. Car seuls les électrons libres sont absorbés par les trous noirs c’est-à-dire le diable (maître des ténèbres).

Pourquoi alors il est impératif d’accomplir cinq fois la salate par jour ? Il y a plusieurs raisons à cela : notre énergie et notre magnétisme sont comparables à un véhicule transportant un trésor. A aucun prix, il ne doit manquer de carburant ni tomber en panne. Cependant, nous sommes plus précieux que n’importe quel trésor. Pour ce faire, ce qui s’opère sur le plan physique comme le trafic des organes physiques est pareil au trafic de nos organes éthériques lorsque notre biochamp (l’aura magnétique) est faible ou neutralisé. De même que les injustes pillent les ressources des terres arabes qu’Allah a bénies, idem également au niveau de notre arbre de vie, nos ressources énergétiques qui définissent notre destin car étant musulman, nous disposons des ressources multiples dimensionnelles pour être à l’aise afin de jouir parfaitement de notre vie pour mieux adorer Allah. C’est pourquoi le projet d’immigration des arabes vers un environnement d’énergie négative pour les livrer en pâture comme de la vulgaire marchandise à dépouiller a été longuement et fortement prônée. Et la plupart des arabes immigrant aujourd’hui sont malades spirituellement (les possessions, les maladies incurables, les échecs à divers niveaux et j’en passe). Ils constituent en réalité, de la  marchandise pour les sorciers kabbalistes. Vous avez surement appris le trafic d’organes des pauvres palestiniens martyrisés par Israël ! Pourtant, il y a bien mieux pour se garantir une sécurité absolue contre le trafic de leurs organes éthériques aux services des sorciers kabbalistes. Par contre, plus vous demeurez dans cet environnement pour mieux protéger vos trésors et plus l’islamophobie augmente juste pour vous détourner d’Allah et de vous exposer.

En vérité, toute roqya est efficace. Les problèmes que nous rencontrons aujourd’hui peuvent être résolus juste avec la Fatiha. Nous rechutons parce que tout mal qui nous atteint dépend de nous-même et tout bien qui nous arrive aussi dépend de nous même mais conditionnés par la volonté d’Allah. Vu que nous sommes des êtres émetteurs et récepteurs, nous sommes à l’image d’un atome autour duquel gravitent les électrons ; en conséquent, si nous sommes chargés négativement, nous attirons le mal et si nous sommes chargés positivement nous attirons le bien. Donc il faut faire un travail sur nous même plutôt que d’essayer plusieurs méthodes de roqya qu’on jugera inefficaces plus tard. Lorsque vous vous sentez bien après une roqya c’est plutôt le début du combat et non la fin.Je vous laisse découvrir la suite à travers les images de la vidéo spécialement dédié pour vous.

 

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •