Voici la liste des symptômes que peuvent soulager ou guérir les 14 FVC (Fréquences Vibratoires) de la Sourate Baqara et la notice contre les addictions.

Êtes-vous du nombre de ceux qui se plaignent beaucoup ?

J’ai perdu ma personnalité.

J’ai perdu mes potentialités.

J’ai perdu mes dons

Je suis complètement déconnecté de ma spiritualité, pourtant j’étais épanoui(e).

Je souffre sans limite

Je n’ai plus la volonté de me battre

J’ai la sensation de vivre dans l’obscurité

Je manque d’inspiration

Ma mémoire semble bloquée et je me sens déboussolé(e)

Mes paradigmes et mon subconscient sont saturés, je n’arrive pas à changer de comportement

Tout semble bloquer dans ma vie

Mes nuits sont peuplées de cauchemars

Je suis devenu accro à la nourriture et j’en rêve la nuit comme le jour

Je suis submergé (e) pas les was-was et j’en peux plus

Par ignorance, j’avais fait un pacte avec les diables et j’ai peur de le rompre

Je suis tombé (e) dans le Shirk qui accable mon quotidien

Les diables ont pris le dessus sur mon âme. Malgré mes repentirs je suis toujours sous leur domination.

J’ai perdu la joie de vivre et j’ai tout le temps envie de me suicider parce que la dépression a atteint son paroxysme.

Je souffre d’une ou plusieurs maladies incurables…etc

Voici une Sourate qui révèle de multiples Fréquences Vibratoires qui vont vous revêtir, reconnecter, transformer, régénérer et unifier à votre état originel. On doit écouter ces fréquences non-stop de 14h à 14 jours d’écoute d’affilé. Laissez-vous donc transcender par ses différentes vagues de fréquence pour votre indépendance physique, spirituelle, psychique et sociale. Une transformation spectaculaire tout simplement. La Sourate Baqara la mère des Fréquences Vibratoires.

CONTRE LES ADDICTIONS

Vous n’arrivez pas à arrêter les addictions (musique, drogue, Alcool, cigarette…) ?

Au lancement de notre programme des 14 fréquences vibratoires de la sourate Baqara dite #TRANSCENDANCE, avec le mode d’emploi de 14h à 14 jours d’écoute, vous constaterez cette transformation spirituelle, psychique et émotionnelle du corps de l’âme et esprit.

Ensuite, pour vous reprogrammer contre ces addictions, essayer de fumer une cigarette ou d’écouter votre musique préférée, mais faites attention à ce qui va se passer cette-fois ci car votre réaction émotionnelle va enregistrer dans votre subconscient un profond dégoût.

Concentrez-vous sur votre cœur, le dos du cœur, les pieds et la tête (corps éthérique). Chez la plupart, un déchirement et un écoulement comme un liquide, suivie d’une fatigue, de la faiblesse et une envie de dormir.

En vérité, vous êtes pris en conflit entre deux types de fréquences, une qui résonne vos trois corps dans le 3 6 9 et l’autre dans le 6 6 6. Les fréquences du code 6 6 6 étant une basse fréquence de dépendance tandis que les fréquences du 3 6 9 sont les fréquences d’indépendance et du libre arbitre cliquer ici pour en savoir plus.

Si vous avez ressenti ces sensations ou d’autres, alors cela signifie que vous avez retrouvé le libre arbitre de choisir votre élévation spirituelle dans la transcendance ou votre descente dans la basse fréquence et de profiter de vos addictions dans ce bas-monde (musique, drogue, alcool, tabac).

Néanmoins, c’est le moment de manifester votre regret et ne plus jamais toucher à ces drogues. Envie de pleurer ? Oui pleurez. Ça implémente les nouveaux logiciels dans vos paradigmes et vous libère des chaînes des addictions.

Par contre ne vous laissez jamais plonger dans le sommeil au cours de l’exercice. C’est un piège et un cercle vicieux qui se referme doucement sur vous ; alors quoi faire ? Écoutez les FVC TRANSCENDANCE dans l’ordre suivant : N° (4D ; 1A ; 3C) et si possible d’enchaîner avec leur homologue de la partie inférieure de votre corps-âme et esprit les N° (11d ; 8a ; 10c). En cas de rechute ayez le courage de répéter ce programme de 14 jours 21 fois. Vous apprécierez vous-même le retour de votre total libre-arbitre.

Surveiller la prochaine mise à jour après les +1000 utilisateurs. Installer ou partager l’application ici.

Nourdine Gildas Hounkpatin

Laisser un commentaire