« Ṣafiyyah bint Ḥuyay (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) observait sa retraite spirituelle [à la mosquée] et je vins lui rendre visite la nuit. Je lui ai parlé, puis me suis levée pour repartir. Il se leva avec moi afin de me raccompagner. – En effet, elle habitait alors dans la maison de Usâmah ibn Zayd – Deux hommes parmi les Anṣâr passèrent et lorsqu’ils aperçurent le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut), ils pressèrent le pas. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) leur dit : « Doucement ! C’est Ṣafiyyah bint Ḥuyay ! » Ils répondirent : « Gloire et Pureté à Allah ! Ô Messager d’Allah ! » Mais, le Prophète (sur lui la paix et le salut) répliqua : « Satan circule dans le corps de l’homme comme le sang et j’ai craint qu’il ne jette dans vos cœurs un mal ! » ».

Comme vous pouvez le constater à travers ces illustrations, c’est la représentation presqu’identique de notre corps énergétique constitué de neuf centres énergétiques superposés puis parallèles, et d’une multitude de centres énergétiques mineurs ainsi que d’autres de dimensions micros (des points lumineux). Idem pour les veines énergétiques communément appelé les Nadis dont le nombre avoisine les 72 milles ou 351 milles. Elles sont constituées de part et d’autre, des canaux majeurs, mineurs et micros, qui relient les différents centres énergétiques. Chacun d’eux, c’est-à-dire les centres énergétiques et les différents canaux, vibrant à une fréquence qui lui est propre, dès sa création.

LES FREQUENCES AUDIBLES ET INAUDIBLES

D’après nos découvertes, l’homme et la terre présentent les mêmes systèmes énergétiques de fréquence et de vibration. Il existe des fréquences audibles et des fréquences inaudibles. Les fréquences audibles sont ce que nous émettons sous forme de vibration informationnelle, tandis que ce qu’émet la terre est inaudibles mais que nous décodons et captons de part et d’autres les veines énergétiques. Ils existent donc deux catégories de fréquences, les fréquences audibles (les hertz) perceptibles à nos oreilles et les fréquences inaudibles en mégahertz ou en gigahertz émis par les vortex et les veines de la terre et du cosmos. Notre corps les décode et imprime ses informations qui transforment notre réalité selon la vibration que nous émettons. Si la fréquence vibratoire que nous émettons est de 528hz alors nous nous ajustons sur une fréquence inaudible de la terre et de l’univers à 528Mhz ou 528Ghz.

Nous sommes donc des émetteurs et des récepteurs d’énergies, de fréquences, d’informations et de vibrations. Nous attirons ce que nous diffusons comme fréquence vibratoire informationnelle. L’envoutement est l’un des facteurs de pollution qui nous ajuste sur les mêmes longueurs d’onde du sihr enfouis quelque part, proche ou lointain, dans la terre ou sous un vortex. Cette sorcellerie enterrée est une interférence qui s’ajuste à la sorcellerie introduite dans l’un de nos centres énergétiques.  C’est ainsi que nous captons 24 h sur 24, des informations du sihr en repoussant les bonnes informations de notre destin. En vérité nous fonctionnons exactement comme une poste radio et la station émettrice, un poste téléviseur et les chaînes de diffusion, notre téléphone et ses antennes émettrices du réseau.

Allah n’a pas créé ce système pour les radios, les télévisions, les téléphones encore moins pour les sorciers de l’exploiter ; mais plutôt pour notre subtilité afin d’atteindre des capacités évolutives sur tous les plans de notre vie. C’est par ce système que les anciens accomplissaient des miracles de tout genre à travers l’exploitation de la matière se trouvant dans l’espace, en résonnance avec leur monde intérieur. Malheureusement notre génération est rentrée dans une faiblesse du fait de la technologie qui a envahi tous les compartiments de ces capacités naturelles. Tant que les fréquences vibratoires des principaux et mini vortex de la terre seront modifiées, les capacités des hommes, aux niveaux de l’esprit, de l’âme et du corps physique, régresseront. C’est ce qui conduit beaucoup de gens à recourir aux sihrs (magie, sorcelleries) et aux diables, dans le triste dessein de jouir d’une illusion de réussite dans leur vie matérielle.

 En vérité, ils ne font que s’ajuster à la fréquence vibratoire du diable car le sihr ne peut rien apporter s’ils ne commettent pas constamment des actions interdites, honteuses, blâmables et des turpitudes, afin de se réajuster 

dans la matrice diabolique. Car, il y a un conflit entre fréquences vibratoires naturelles et celles diaboliques, lors qu’originellement l’homme a tout ce qu’il lui faut pour emmagasiner autant d’énergie et élever ses fréquences vibratoires pour contrer l’environnement diabolique. Mais les brèches créées au sein du corps énergétique, lui font perdre toutes sortes d’élévations. Par ailleurs, le mois de ramadan est un mois qui réajuste tout le monde avec la vibration de la terre. C’est le mois d’approvisionnement en vibration mais malheureusement notre époque est la pire. Car, avec le phénomène des brèches émotionnelles créées et entretenues en contact avec des scènes (images et sons) artificiellement vécues devant les écrans, de jour comme nuit, y compris même en plein mois de ramadan. Pires que les envoutements, les brèches émotionnelles neutralisent nos énergies stockées et éteignent notre lumière après avoir baissé notre vibration. Dans de telles circonstances, la plupart des gens traversent ce précieux mois du secours Divin, sans avoir accumulé quelque provision sensée les accompagner jusqu’à l’arrivée du Ramadan suivant.

Une autre opportunité de recharge énergétique à vibrations constructives, est l’observance des rites liés au pèlerinage à la Mecque (la Oumra et le hadj), car chaque rite effectué autour de la Kaaba et Safa-Marwa, est une source de chargement en vibrations constructives.

Malheureusement, un système de déchargement par les obélisques de l’Arabie vous fait presque tout perdre à l’aéroport et vous voilà retournant bredouille dans votre pays en pleine régression plutôt que de progresser. Combien n’ont pas été au hadj ou la oumra et au lieu de progresser c’est plutôt le déclin de leur développement sur tous les plans de leur vie. En bref, les choses au niveau vibratoire entre l’homme et la terre ne sont plus à leur place. Cependant tout n’est pas totalement perdu pour le musulman qui respecte ses 5 prières. Car, ceci reste la seule avant-garde du maintien de l’équilibre avant la prochaine libération de la terre grâce au retour de Jésus (le Messie fils de Marie) et de son précurseur, le Mahdi.

En effet, notre corps physique est une source d’énergie et de vibration puissante qui se métamorphose par les rituels de purification que sont les ablutions, le dhikr (la méditation) et les prosternations. Si nous étudions notre corps, nous constaterons que Dieu a tout mis en nous pour mieux nous défendre.

Nos reins et les lombes, la glande pinéale et le cœur, les os et les articulations, la peau, les cheveux et les poils, constituent des sources magnétiques émettrices et réceptrices puissantes de notre corps. Lorsque des modifications de leurs vibrations sont induites par une sorcellerie active les ciblant, il en résulte une entrée en résonnance forcée qui conduit à la réception (décodage) et diffusion d’informations en harmonie avec celles de la source de la sorcellerie externe. Ainsi, la victime se trouve piégée dans une sorte de boucle temporelle, dans laquelle sa vie semble stagner (faire du surplace).

 Si nous écoutons des fréquences d’une musique, qui sont des fréquences d’interférence par exemple, nous-nous ajustons à sa fréquence correspondante dans la gamme inaudible externe et dont nous ignorons la source sur le plan métaphysique. Ce qui est sûr, toute fréquence audible s’ajuste à une fréquence inaudible de même type ondulatoire, et la musique à base 440Hz est une fréquence désapprouvée mais imposée par le système. C’est une fréquence paire d’après nos équations, encore appelée fréquence horizontale qui constitue la voie horizontale que le Diable a juré emprunter prendre pour atteindre les descendants d’Adam (nous, les êtres humains) en ces termes : « Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants. » Coran 7 : 16-17. 

Par ceci donc, à chaque fois que nous mettons nos écouteurs de musique, nous devons savoir à quelle fréquence inaudible nous-nous ajustons pendant le sommeil, car c’est au cours du sommeil que nous décodons, imprimons les informations de notre destin pendant les états de rêve.

 Ainsi, tout rêve marqué par une émotion négative, constitue une impression dans nos informations vibratoires, précurseur de blocage. Il en est de même des rêves dans lesquels l’on mange, ainsi que des cauchemars, dont les interprétations sont très faciles à comprendre par le rêveur, afin de le conduire à inconsciemment imprimer son code d’exécution rien qu’en y pensant. C’est pour cela que le prophète Muhammad nous recommande de souffler trois fois sur notre gauche, puis de demander la protection Divine contre le diable le maudit. Ensuite de ne raconter à personne nos mauvais rêves. Quant aux bons rêves, de ne les raconter qu’à quelqu’un qui nous aime, afin que celle-ci nous l’interprète dans le sens positif, car la première interprétation constitue finalement l’option informationnelle qui s’imprime dans l’univers et que nous attirons à travers le principe de la vibration.   

Il en est ainsi, car l’homme et la terre sont dotés des mêmes systèmes énergétiques. Les centres énergétiques de la terre sont appelés les vortex, ses veines énergétiques sont appelées les lignes de ley ou Nadis de la terre et sa Kundalini est la radiation émise par la Kaaba et sort de l’autre côté par le triangle des Bermudes. Sa glande pinéale est le magma et ces deux auras sont entre autres la ceinture de van Allen et la couche d’ozone.

Notre univers envoie des impulsions ou fréquences vibratoires à la terre et cette dernière nous les transmet. Par conséquent, il faut que l’homme soit sur les mêmes longueurs d’ondes que la terre et l’univers afin de jouir pleinement de son destin sur tous les plans de sa vie. Pour plus d’information référez-vous à notre livre LES REMEDES PAR LA ROQYA ET L’ENERGIE. Livre disponible sur amazon.fr en Kindle et dans notre boutique en papier et pdf.

LE ROLE DES FREQUENCES HARMONIQUES

Contrairement aux fréquences d’or, bipolaires et aux stabilisateurs qui ont pour fonction d’activer et de concentrer l’énergie, la vibration et l’information, tant au sein des  centres énergétiques majeurs, que des mineurs et des micros, pour ensuite les rediriger dans tout le corps à travers les Nadis (les veines énergétiques),  le rôle des fréquences harmoniques est de débloquer les Nadis, les purifier, les alimenter ou les reconnecter avec leurs centres respectifs afin que ces derniers les redynamisent par résonance.  

Pourquoi est-il indispensable d’écouter cette pochette ? Les différents centres énergétiques n’ont pas les mêmes énergies, les mêmes vibrations et les mêmes fréquences ni les mêmes couleurs. Cependant, comme pour produire un troisième élément, il faut procéder aux mélanges de deux éléments de source différentes, les nadis constituent les circuits inter disposés pour conduire ces éléments dans ce processus de mélange énergie vibrationnelle.

En effet, ces canaux peuvent se contracter, se congestionner ainsi ils se déconnectent de leur centre énergétique et bloquent le passage, n’admettant plus ce mélange, cette fusion de vos énergies, de vos vibrations et fréquences. C’est cette fusion qui enclenche le processus de régénération, de production et conduction des hormones pour équilibrer ou renforcer le système immunitaire du corps physique contre les virus et les microbes source de maladie et de surcroit sur le plan métaphysique et spirituelle permet à l’esprit et l’âme d’accéder à des dimensions plus évoluées en repoussant les mauvaises énergies et ondes nocives et par ricochet le phénomène de possession par des djinns.

Les causes de ces blocages vous les connaissez déjà. Il s’agit des mauvaises énergies de diverses provenances : l’envoutement des obélisques et des vortex sous des emprises sataniques, les émotions négatives devant les écrans, les aliments corrompus par les OGM et les pesticides, le glutamate, l’aspartame et les aliments officiellement reconnus comme haram par l’islam. Ceux-ci bloquent les canaux à l’image des obélisques et pyramides implantés sur des vortex et des lignes énergétiques terrestres, afin de les déconnecter de la vibration et de l’énergie de la Kaaba, initialement destinée aux résidents de chaque cité.

En écoutant donc les Fréquences harmoniques, les canaux vont se décongestionner, se décontracter, se désenvouter afin de remettre l’harmonie et la résonance entre les chakras majeurs, mineurs et les micros. Vous ressentirez le djinn fuir comme un objet en déplacement d’un point à un autre. Vous pourriez aussi ressentir des douleurs plus ou moins légères. 

        

Vous avez ici l’illustration de trois chakras de même longueur d’onde de fréquence vibratoire, car ces chakras sont interreliés par groupes de trois. Si l’on fait subir une modification quelconque à l’un, l’autre se modifie automatiquement ou progressivement selon le temps et le type de fréquence ou flux d’énergie. Si le coccyx est touché par exemple, alors le chakra du cœur et celui de la fontanelle sont aussi touchés.

         Par cette illustration simplifiée, les figures « A » et « B » sont constituées de trois chakras et deux Nadis (veines énergétiques) qui les relis entre eux. Le noir symbolise l’énergie de la fréquence vibratoire négative ; elle interfère et influe non seulement le coccyx mais également ses veines qui la transportent vers le cœur et la fontanelle ainsi que tous les centres et veines inferieurs qui leur sont connectés. Cette énergie négative induit une baisse, un changement et/ou un blocage. Du coup, la vibration de ces trois centres ne favorise plus l’échange vibratoire, énergétiques et des hormones sur le plan physiologique afin de permettre au corps énergétique et spirituel d’évoluer et au corps physique de renforcer son système immunitaire. C’est pourquoi si vous écoutez la fréquence vibratoire qui nettoie le coccyx vous devez nécessairement écouter celles relatives au cœur et à la fontanelle. Le même processus s’impose vis-à-vis des six autres centres majeurs. Ainsi, cela est valable pour l’ensemble des 9 centres énergétiques majeurs, de même que pour leurs veines conductrices. C’est pourquoi il est indispensable de signaler que les fréquences des veines sont différentes des fréquences des centres énergétiques.

Par conséquent lorsque vous écoutez les fréquences des nadis, vous êtes en train de procéder à leur nettoyage, leur activation et la reconnexion avec leurs centres respectifs. Tandis que, lorsque vous écouter les fréquences bipolaires de la pochette dites TRANSCENDANCE+, vous subissez une concentration d’énergie aux seins des 9 chakras après les avoir nettoyés puis activés. Ainsi tous les chakras et les veines majeures, mineures et micros se redrapent et sont en parfaite harmonie et en résonance entre eux. Ce changement aura pour impact positif, le renforcement du système immunitaire après que le mécanisme du système énergétique ait été stimulé. C’est ainsi que l’âme évolue sur des dimensions relatives à la spiritualité. Car, celui qui contrôle l’énergie vibrationnelle contrôle la matière et la lumière d’où le contrôle sur l’esprit, l’âme et le corps physique, parce que l’activité de l’esprit dépend de l’énergie, celle de l’âme, de la lumière et celle du le corps physique, de la matière. 

Donc pour avoir vos chakras (centres énergétiques) tant majeurs que mineurs à l’état originel, il faut se tourner vers la pochette Transcendance+ ; idem pour remettre cet état pour les 72.000 nadis. Alors vous êtes exhortés à apprécier cette pochette relative aux fréquences harmoniques.

SYNTHESE FREQUENCES HARMONIQUES

En complément aux fréquences d’or, bipolaires et aux stabilisateurs qui ont pour fonction d’activer et de concentrer l’énergie, la vibration et l’information, tant au sein des 7 centres énergétiques majeurs, que des mineurs et des micros, pour ensuite les rediriger dans tout le corps à travers les Nadis (les veines énergétiques),  le rôle des fréquences harmoniques est de débloquer ces Nadis, les purifier, les alimenter ou les reconnecter avec leurs centres respectifs afin que ces derniers les redynamisent par résonance

Ainsi, en écoutant donc les Fréquences harmoniques, les canaux vont se décongestionner, se décontracter, se désenvouter afin de remettre l’harmonie et la résonance entre les chakras majeurs, mineurs et les micros. Vous ressentirez le djinn fuir comme un objet en déplacement d’un point à un autre. Vous pourriez aussi ressentir des douleurs plus ou moins légères.

Lancement dès la MAJ de la version 3.0.0 de notre application mobile. Découvrez tous nos produits les Fréquences vibratoires Coranisées. Installer la version 2.2.3 et profiter des 3 jours d’essai gratuit CLIQUER ICI

Nourdine Gildas HOUNKPATIN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here