Macha Allah, le Tout-Puissant se réjouit de ton état actuel. Tu désires savoir ce qui a changé en toi durant ces 30 jours ? Repense à ton état avant le ramadan, puis demande-toi si tu es tenté de commettre à nouveau ces péchés d’avant le ramadan. Ressens-tu cette peur de déplaire à Dieu qui t’anime à la pensée de retomber dans tes anciens travers ? C’est le fruit du ramadan. Ta facilité à pécher a complètement changé, Al hamdoulillah. La suite dépendra uniquement de toi. Tu disposeras de ton libre arbitre, qui dépend de ta Nafs (passion ou âme) et de l’influence de celle-ci sur ton subconscient. Ta nafs a la capacité de soumettre tes interfaces sensorielles que sont la vue, la parole et l’ouïe.

Si on établit une comparaison avec le système informatique, en ce moment tu es semblable à un ordinateur ou un smartphone neuf équipé de nouveaux logiciels et protégé par un antivirus. Le véritable problème va se poser lorsque de nombreux nouveaux logiciels seront installés au point d’amener des virus sur l’appareil. Toujours en suivant la logique de l’informatique pour expliquer la dynamique du corps de l’âme et de l’esprit, une fois connecté à internet, tu reçois un grand nombre d’informations en fonctions de tes centres ou domaines d’intérêt. En effet, les algorithmes sont très doués pour suggérer des publicités, programmes et autres qui vont directement se loger dans ton interface (ou subconscient). Ainsi, chaque fois que tu te connectes, tu es submergé d’informations en rapport avec tes centres d’intérêt. Si tu visites souvent des sites pornographiques, tu recevras des suggestions, publicités et informations de type pornographique à chaque connexion.

Si on appose ce raisonnement à ta vie métaphysique, la partie de toi qui régit ton ‘’moi’’ et tout ce qui t’arrive, les informations (was-was) et suggestions sataniques nous arrivent sous deux formes : celles temporaires (was-was du Qorine) et celles programmées dans la conscience de l’environnement via les vortex. Nous les captons à partir des interfaces correspondantes volontairement intégrées dans notre subconscient. En effet, lorsque le subconscient est reprogrammé sur la base d’informations sataniques, nous sommes alors connectés d’une façon ou d’une autre à ces informations, qu’elles soient temporaires ou programmées. Par contre, lorsque nous luttons pour conserver la pureté reçue de Dieu pendant le ramadan, les informations sataniques ont du mal à nous atteindre facilement. Tout ce qui nous arrive vient donc de nous-mêmes (Coran).

Le premier conseil à se rappeler quotidiennement est le suivant : il faut, plus que jamais, renforcer la barrière, muscler son libre arbitre en résistant aux invitations temporaires lorsque des occasions de pécher se présentent. C’est l’une des étapes personnelles de l’élévation spirituelle nécessaire pour atteindre l’agrément et maintenir l’équilibre jusqu’au prochain ramadan, pour passer à une interface supérieure. Le regard et le refus de céder aux incitations sataniques sont les facteurs les plus importants dans la reprogrammation du subconscient. Non ! Allah m’observe, je ne le ferai pas, « aoudhou billahi minal shaytani rajim’’ n’est pas seulement une phrase, mais une barrière, un moyen de renforcer les bons logiciels qui gouvernent notre personnalité.

                                                                                                                          Nourdine Gildas HOUNKPATIN

Laisser un commentaire