« Combien vous pouvez nous évaluer après votre prise en charge bi idhnillah » était ma question l’hors du bilan de fin de son traitement ; sa réponse fut la suivante : « 80% car il reste encore une partie de cette chose qui bouge encore dans mon ventre jusqu’au nombril sauf que les douleurs sont moins intenses et non plus menaçantes comme au début. J’ai voulu vous montrer cette photo la fois dernière mais vous étiez occupé. Cette photo, c’est quelque chose qui a éclaté dans mon ventre au cours de la prière après une douleur intense, et qui m’a donnée envie d’aller à la selle et voilà ce qui est sorti, et depuis les douleurs ont nettement diminué, al hamdoulillah ! »

Vous lisez le témoignage d’une sœur prise en charge pendant un mois dont le principal symptôme fut la dépression et envie suicidaire après blocage à tous les niveaux de son destin.

selon-vous c’est quoi ce truc éclaté ?

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •