Vous êtes victime de plusieurs cas d’accidents de la route, vous vous faites renverser ou vous êtes cause des accidents ? Dans ce cours, nous allons parler des symptômes des centres énergétiques minés qui engendrent ce phénomène et comment y remédier. Beaucoup de personnes sont concernées par ce phénomène pourtant naturel mais pouvant toutefois provenir d’un mal occulte et du mauvais œil, lorsqu’il est répétitif ou périodique. Comment savoir si c’est un mal occulte par exemple et comment se soigner?

 

Les symptômes

Par Allah, nous avons soigné plusieurs de nos patients victimes de ce phénomène dramatique, chez qui nous avions pu relever plusieurs symptômes communs sur le niveau spirituel ou mystique et  sur le niveau physique ou psychologique.

 

Mystiques

 Les symptômes mystiques par le rêve sont les suivants: voir un arbre desséché au milieu de la route ou dans une forêt verdoyante ; un arbre vert qui tombe ; tomber dans le vide ; voir une maison en ruines ; tout qui s’écroule autour de nous ; une rivière qui coule à l’envers ; se regarder dans le miroir ; voir un cimetière ; un cercueil, un enterrement ; une bouteille renversée ; conduire avec excès de vitesse ou très lentement ;  se voir avec des vieillards ; coucher au milieu de la route , se voir à l’hôpital, rendre visite à un malade ; voir un cadavre couvert de mouches ; se voir poursuivi par la police …

 

Physiques et psychologique

 Fatigue, lourdeur, tendance d’être dédoublé, tendance à ne pas être soi- même, enflure des pieds, coccyx, arthrose du genou, douleurs articulaires, contraction des nerfs, démarche déséquilibrée, vertige, chute brutale en marchant, contraction des doigts, yeux crispés, douleur de la nuque, douleur du poignet, démangeaison du coccyx, avoir mal  aux tempes, bouffées de chaleur au niveau des talons, manque ou excès de sommeil ; suicide, décharges électriques articulaires, brûlures articulaires et des os ; prêter de l’argent et ne jamais être remboursé.

Les personnes possédant ces symptômes, sont les plus victimes d’accidents périodiques, d’échecs dans l’acquisition des biens matériels et un dégoût extrême de la vie et Allah est plus savant.

 

Dans quel centre agit le sihr (sort) ?

Il y a deux principaux niveaux à travers lesquels le sorcier envoûte sa victime pour la faire posséder : il s’agit du coccyx et de la glande pinéale. Parfois aussi le plexus solaire mais ce n’est pas fréquent chez tous les sorciers. Parce que le plus souvent, le sihr (sort) est contracté lorsque la victime s’assoit sans prononcer le « Bismillah » ou lorsque la personne piétine un sihr sans qu’elle ait fait ses ablutions et sans qu’elle ait récité les invocations conventionnelles… Les sihrs piétinés envoient des décharges électriques dans toutes les articulations à partir du coccyx, duquel  le djinn s’étire pour occuper tout le corps de la victime. Signalons que les sihrs soumettent les  démons et les obligent à prendre  possession du corps à cause des ondes électromagnétiques négatives qu’ils renvoient pour réduire le taux de vibration de la victime.

 

Par exemple, le centre énergétique du coccyx entretient les os, les nerfs sciatiques, les cartilages, les articulations, les reins, les pieds, le sang, la peau et l’enracinement avec la matière (terre) etc.,. La glande pinéale tout comme les reins, sont les deux endroits qui reçoivent le plus de sang d’où, plus d’énergie et de vibration. Ces vibrations s’activent ensuite au niveau de chaque articulation pour déterminer le bien- être du corps physique et protège la personne contre les menaces externes à travers l’aura interne (l’aura magnétique). Les sihrs à ces deux niveaux réduisent la vibration et permettent au démon de prendre le contrôle du corps. Plus tard, la victime commence par perdre le contrôle total de son corps et souffre de plus en plus de vertiges et de moments où elle a l’impression d’être dans un  labyrinthe ou que les choses tournent rapidement autour d’elle.  La personne ensorcelée est en effet malmenée par le démon et agit parfois inconsciemment.

 

Que faire

Ce traitement reste toujours le même ; c.-à-d., la roqya sur les sept centres énergétiques. Sauf que, vous devez prendre plus en considération, l’intention sur le coccyx, la glande pinéale et la glande surrénale ainsi que sur les articulations. Nous sommes tous unanime d’après les hadiths que, le shayatune n’habite les endroits impurs, d’où l’énergie négative. Le sihr, les péchés, l’alimentation haram, le fait de manger dans le rêve, l’environnement négatif, les émotions négatives (lors des jeux de foot, film, jeux PlayStation et portable…), constituent les différents motifs qui nous font produire de l’énergie négative (toxine) en grande pompe. Par conséquent, le djinn n’a de pouvoir que sur la victime bourrée ou inondée de l’énergie négative. Elle ne sera pure (désenvouter, déposséder) jusqu’à la source, qu’après être purifiée de toutes ces dimensions négatives précitées. La roqya par la thérapie du feu par exemple est très efficace pour ces gens de phénomène.

Comme pour tous les autres cas, le traitement doit obligatoirement durer un mois (une semaine d’affilée sans interruption, puis selon le résultat que vous obtenez après les sept premiers jours). A la fin de chaque traitement lisez, tout en portant votre intention sur le coccyx, les versets de stabilité, de paix et contre tous diables obstinés tels que :

« Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent : « Paix » » Coran 25/63

 

« « Salam » [paix et salut] ! Parole de la part d’un Seigneur Très Miséricordieux. « ô injustes ! Tenez-vous à l’écart ce jour-là ! Coran 36/58-59

 

« Et ils diront : « Louange à Allah qui a écarté de nous l’affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant. C’est Lui qui nous a installés, par Sa grâce, dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent ». Et ceux qui ont mécru auront le feu de l’Enfer : on ne les achève pas pour qu’ils meurent; on ne leur allège rien de ses tourments. C’est ainsi que Nous récompensons tout négateur obstiné. Et là, ils hurleront : « Seigneur, fais-nous sortir; nous ferons le bien, contrairement à ce que nous faisions ». « Ne vous avons-Nous pas donné une vie assez longue pour que celui qui réfléchit réfléchisse ? L’avertisseur, cependant, vous était venu. Et bien, goûtez (votre punition). Car pour les injustes, il n’y a pas de secoureur » ». Coran 35/35-37

NB : les meilleurs moments pour augmenter la vibration au niveau de la glande pinéale, le coccyx et les articulations sont entre autres, les moments prescrits pour les heures de prière (salat) quotidiennes, ainsi que les prières nocturnes surérogatoires. Nous avons découvert que, au cours des actes d’adoration nocturnes, plus l’on reste longtemps dans la prosternation en glorifiant Allah, plus la terre se soumet à nous et aspire les mauvaises énergies et soumet en plus, les sihrs et les shayatines à la gravitation de la terre. La personne sort alors de l’adoration plus légère et émet plus de vibration comme s’il n’avait jamais été envoûté. Nous vous exhortons à vous rétablir dans les cinq prières et quelques prières surérogatoires nocturnes qui pourraient être encore plus efficaces que la roqya. Ce n’est par hasard que les personnes envoûtées ont souvent du mal à respecter régulièrement leur prière, ce qui les fragilise davantage. Faire de la roqya pour retrouver l’équilibre sur les dimensions de votre destin tout en obéissant aux ordres d’Allah et de Son messager et tout ira bien dans notre vie.

 

 

Nourdine HOUNKPATIN

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •