EXTRAIT DU LIVRE « LES REMEDES TOME 1 (Cours) »

TÉLÉCHARGER

 

Les brèches sont des plaies spirituelles qui se forment sur le corps énergétique (l’esprit), et le corps lumière (l’âme) à l’extérieur de leurs auras respectives interne et externe. Elles apparaissent au niveau des auras comme des trous noirs qui servent de passage direct des mauvaises énergies de l’environnement sur les centres énergétiques sans être filtrée. Elles sont à la base de la rechute de la santé après un traitement, des maladies incurables et beaucoup d’autres phénomènes comme les cas de possession répétitive. Elles se forment dans une ou plusieurs parties du corps sous l’effet de congestion des mauvaises énergies interne et externe. Elles ont presque les mêmes effets des plaies physiques formées par un organe énergétique malade pendant longtemps et qui affecte plus tard l’organe physique car, le corps matériel et le corps énergétique (l’esprit) sont de même forme composée d’organes, de veines et d’articulations qui s’interpénètrent ; sauf que l’esprit est fluide. L’esprit joue donc un rôle préventif.

Causes et problèmes

La qualité et la quantité d’énergie qui affecte l’esprit, détermine la santé du corps physique, ses émotions et le degré de spiritualité de l’âme. La qualité et la quantité d’énergie qui pénètre un centre et les organes énergétiques, détermine l’état de santé des organes physiques. Lorsque cette énergie est de mauvaise qualité et s’accumule dans un organe énergétique, l’organe physique tombe plus tard malade et la personne commence par ressentir les symptômes ; surtout, lorsque de surcroît, la glande endocrine correspondante est minée. Il faut alors vite se soigner sinon, on risque de se créer des brèches naturellement et le système immunitaire s’affaiblit. Cette situation peut entrainer dans certains cas, une guérison lente ou incurable. Lorsque la médecine moderne et prophétique ne donnent pas cette possibilité de fermeture des brèches afin de conserver et concentrer l’énergie positive qui régularise les glandes endocrine et l’organe physique, elles ne parviendront jamais à résoudre certains cas puisqu’ils auront tendance à les juger difficiles alors qu’ils auraient pu les traiter s’ils cherchaient plus loin au niveau du système énergétique de l’homme. La plupart des maladies et plaies incurables sont souvent causées par les brèches. Que cette plaie soit naturelle ou provoquée par la sorcellerie, si les brèches sont fermées, on obtiendra des résultats plus satisfaisants inchaAllah.

Les différents types de brèches

Nous distinguons quatre types de brèches. Les premières sont les brèches causées par l’énergie négative provenant des produits alimentaires et cosmétiques (alcoolisés ou contenant de l’aspartame et de l’urine) ; l’environnement (dominé par l’énergie négative des obélisques, pyramides, sacrifices entre les vortex ou carrefour, la sorcellerie), le trou d’ozone ; les deuxièmes sont les brèches émotionnelles causées par les émotions négatives (tristesse, colère, peur, haine…) ; et les troisièmes qui sont les brèches causées par les péchés et les brèches du «mauvais œil».

Les brèches émotionnelles

Une fois l’environnement scellé par l’énergie négative, l’esprit devient très faible et vulnérable aux brèches lors des émotions de vibration négative qu’on émet depuis l’intérieur des centres énergétiques. Ces émotions négatives sont comme les nuages chargés de particules positives et négatives qui s’entremêlent pour donner des éclairs foudroyants lors des orages ou des tornades. Ils se comportent comme des dents ou des billes d’une machine qui tournent dans un sens programmé ; dès que vous introduisez un fer ou un bâton à l’intérieur, ils s’arrêtent, se bloquent ou se désagrègent, provocant ainsi d’importants bouleversements qui affectent la machine. Ce sont les mêmes observations à l’intérieur du corps subtil en présence des émotions négatives d’où, une importante perte d’énergie positive qui laisse place à de l’énergie négative qui ouvre les brèches naturelles et des fissures dans l’esprit ; on parle alors de « brèches émotionnelles« . Ces émotions négatives ont aussi tendance à réduire le taux vibratoire de notre corps. Sur le plan physique et métaphysique, lorsqu’on éprouve ces émotions négatives, le système métabolique et endocrinien produit un poison appelé « toxine » qui innerve le sang et les organes affaiblissant progressivement le système immunitaire. Les personnes éprouvées par ces phénomènes sont donc vulnérables aux possessions, aux cas de dépressions, de blocage à divers niveaux, de toutes sortes de maladies et du contrôle de leur esprit.

Les émotions positives et négatives

Les émotions positives ou négatives sont créées de l’énergie positive ou négative depuis l’intérieur des centres énergétiques principalement le plexus solaire, et qui se dégagent à travers les narines, les oreilles, les orteils ainsi qu’à travers chaque point d’intersection à travers les veines énergétiques. Puisque les centres tournent dans deux sens selon l’énergie qui les affecte, ils peuvent alors changer de sens en cas d’émotions positives ou négatives. Lorsque les centres tournent de la droite vers la gauche ou de la gauche vers la droite, ils produisent respectivement de l’énergie positive ou  négative qui développe les auras. La production de cette quantité d’énergie dépend donc de l’état vibratoire après nos émotions et de la vitesse des centres suivant le sens dans lequel ils tournent. Lorsque votre vidange est de bonne qualité, le moteur produit de bons sons et ne polluent  pas la nature,  n’est ce pas ? Mais, lorsque la vidange commence par être faible ou de mauvaise qualité, alors le moteur finit par donner de mauvais sons et de la fumée qui pollue la nature. Les émotions positives produisent une importante énergie positive qui fortifie les auras alors que les émotions négatives créent une importante énergie négative qui affaiblit les auras. Ces émotions sont entre autres, la peur, la colère, la tristesse, la haine, la démotivation, la jalousie…etc.

Elles sont donc à l’origine des brèches émotionnelles, mais elles peuvent aussi être des qualités de piété qui génèrent de l’énergie positive lorsqu’on les éprouve sur le sentier d’Allah. Comme par exemple, l’état d’âme (la peur) qu’on éprouve en lisant les versets portant sur les menaces d’Allah à propos des affres de la mort, la tombe et ceux à quoi seront confrontés les grands pécheurs, les mécréants le jour du jugement dernier. Allah dit à ce propos : « C’est ainsi que nous l’avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les menaces, afin qu’ils deviennent pieux ou qu’il les incite à s’exhorter ? » Coran 20/113

LES BRECHES EMOTIONNELLES DANS LE CORAN

Les conséquences des brèches émotionnelles selon le coran

Il est d’unanimité dans le domaine de la roqya que les démons trouvent la facilité de posséder l’homme lors des émotions de peur, de colère et de tristesse, qu’elles soient naturelles ou provoquées. En dehors des états de vibration émotionnelle naturelle causée par certains évènements circonstanciels, nous sommes constamment dans une situation de chocs émotionnels vibratoires de  fréquence basse ou trop élevée, à cause de  la télévision, les films, la musique, les jeux vidéo, la distraction, le  football, les cauchemars et le terrorisme. Allah dit :

Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Écartez-vous en, afin que vous réussissiez. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimité et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salat. Allez-vous donc y mettre fin ? Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez… alors sachez qu’il n’incombe à Notre messager que de transmettre le message clairement. Coran 5/90-92

A travers ces versets, nous sous-entendons quatre choses fondamentales qui sont la cause des échecs à divers niveaux, la démotivation aux salawates et l’invocation d’Allah à savoir : l’alimentation, l’environnement, les émotions négatives provenant des jeux de hasard et enfin les péchés.

L’émotion négative est donc la graine malsaine qui s’ajoute aux épreuves des fils d’Adam et d’Eve, dont le diable et ses alliés se servent aujourd’hui pour égarer le monde. Il en est ainsi car d’après tout ce qui précède, les dimensions par lesquelles le diable avait égaré Adam et Eve étaient de trois : l’alimentation, l’environnement et le péché. Par conséquent, la suite de notre étude, sera consacrée sur tous les aspects des brèches émotionnelles que provoquent les émotions négatives.

« C’est ainsi que Nous détaillons les versets, afin qu’apparaisse clairement le chemin des criminels ». Coran 6/55

Le plexus solaire dans le Coran

Le plexus solaire est le centre des énergies internes (alimentaires) et externes (environnementales). Il est le centre des veines, des nerfs, du système métabolique et endocrinien. Il est également le centre de toute notre énergie, de toutes nos émotions positives (joie, amour, motivation, agrément, contentement, délectation, émerveillement…) et de toutes nos émotions négatives (peur, colère, tristesse, haine, démotivation, jalousie, dépression…).

Allah nous démontre à travers les versets qui précèdent, le contrôle de l’esprit par le diable lorsque l’on boit du vin et recourt aux jeux de hasard. Ces différents onglets, ont tendance à être à l’origine des états de démotivation ou du délaissement de la prière, ainsi que des échecs à divers niveaux, puisque le vin et les jeux de hasard entrainent les mêmes conséquences et ont le même dénominateur commun à savoir : les émotions négatives. Celles-ci génèrent de l’énergie négative appelée toxine, qui influe tous les centres énergétiques à partir du plexus solaire. Or, lorsqu’un centre se bloque ou s’infecte, l’esprit sort du corps et se place à côté en se livrant aux diables. Puisque l’énergie affecte la matière dans un prolongement du temps, notre système immunitaire s’affaiblit progressivement et vulnérable aux symptômes de plusieurs maladies.

Les émotions négatives et le mois de ramadan

D’après le miracle des énergies pendant le mois de ramadan développé dans le livre en cours, une énergie de couleur bleue apparaît au niveau du plexus solaire de tous les musulmans. Cette énergie de couleur bleue qui symbolise la connaissance et la domination, purifie constamment le plexus solaire de toutes mauvaises alimentations et mauvais environnement. Nous pouvons aussi comprendre le rôle émotionnel du plexus solaire dans les enseignements du prophète Muhammad sws lorsqu’il nous exhorte de répondre à l’agresseur que nous sommes en état de jeûne. Ceci, pour ne pas susciter les émotions négatives qui souilleront notre corps. C’est cette énergie bleue imposante qui suscite la motivation qu’on observe dans le comportement des musulmans lorsqu’ils s’adonnent à la spiritualité durant ce mois béni et Allah est plus savant.

Lorsque nous buvons de l’alcool ou confronté à une alimentation haram comme les (OGM, aspartame…) et tout ce que la Bible et le Coran blâment, lorsque nous habitons un environnement d’énergie négative générée par les obélisques et les pyramides (pierres dressées), notre taux de vibration s’affaiblit car tous nos nerfs ainsi que nos veines énergétiques deviennent ténébreux. En dépit de cela, nos auras se neutralisent en donnant accès aux diables de nous pénétrer sans difficulté.

Lorsque nous sommes également éprouvés par les jeux de hasard qui suscitent notre peur, notre colère, notre haine et notre état de tristesse, le plexus solaire génère une masse de toxine, ouvre des brèches pour faire couler toute notre énergie positive et réduit notre état de vibration et du système immunitaire. Ces phénomènes donnent également l’accès aux diables de nous pénétrer sans difficulté pour nous contrôler et nous démotiver pour l’office des prières quotidiennes. En se posant des questions, nous pouvons comprendre, pourquoi les musulmans régressent dans la pratique correcte de la prière après chaque ramadan. Sommes-nous donc manipulés par nos émotions après notre alimentation et notre environnement ?

 

LE CONTROLE D’ESPRIT PAR LES EMOTIONS NEGATIVES

Le contrôle des émotions à travers les films et la télévision

Qui détient la plus grande industrie des films dans le monde ? Qui contrôle nos médias ? Un seul et même système : « le sionisme ». Comment manipule-t-il alors nos émotions négatives ?

Qu’est ce qui rend un film meilleur et excellent ? Les « EMOTIONS », vrai ou faux ? Sans ces émotions, le film nous sera désagréable. Et quand nous finissons de regarder un film, on sourit ou parfois on pousse des cris de joie parce que ce film qui se conclut par un événement heureux a connu un déroulement parsemé de moments qui nous ont fait vivre de la tristesse, de la colère et même de la peur pour ensuite déboucher sur des moments de joie et de bonheur. Subhanallah ! Ces gens- là jouent avec nos émotions ! Ce qui est encore pire, ce sont les séries, les feuilletons et les films d’horreur. Le pire, ce sont les séries et les feuilletons  presque sans fin qui nous soumettent à des émotions, comme la tristesse, la colère, la  peur causant ainsi des troubles psychologiques de longue durée. Les séries et les feuilletons ont tendance à nous mettre dans un état de vibration négative fréquence variable à travers les dimensions de tristesse et de colère, et peuvent nous maintenir dans ces émotions pour des semaines, des mois voire des années. Quand il s’agit d’un programme de télévision, vous verrez que ces épisodes se terminent souvent sur des émotions  de tristesse et de peur qui nous laissent imaginer la suite et absorbent nos esprits. Plusieurs personnes peuvent même faire des cauchemars à cause de certains films d’horreur. Ce ne sont pas des rêves prémonitoires, le djinn s’est juste servi de notre état pour achever son travail. Vous comprenez maintenant ce qui se passe à l’intérieur de vous lorsque vos émotions sont manipulées à travers la télévision ? Il s’agit d’une manipulation de l’esprit par la Kabbale pour nous maintenir dans la Matrix des consommateurs imbéciles (prison sans barreaux).

Le contrôle des émotions au cours des actions terroristes

L’un des motifs qui nous emportent dans un  état de vibration émotionnelle  négative très élevée est la peur. La peur est la plus grande faiblesse et la plus mauvaise émotion négative de l’homme. La peur peut nous faire perdre la mémoire ou nous faire sombrer dans la dépression …. C’est un état de déséquilibre de l’esprit depuis nos centres énergétiques. Les sionistes et sorciers l’ont bien compris et jouent sur  cette émotion via les films d’horreur hollywoodiens, le terrorisme et les cauchemars. Il n’y a pas d’acte terroriste ou de cauchemar qui ne se solde par une ouverture des brèches, ou une possession de l’homme parce que celui-ci génère  à ces occasions, d’énormes quantités d’énergie négative. Ces énergies sont très bénéfiques pour les diables à d’autres fins plus destructrices de l’homme.

Le contrôle des émotions au moment des matchs de football

Les mêmes phénomènes s’observent au cours d’un match de football ou d’autres jeux olympiques. Ces états d’émotions vibratoires négatives extrêmement élevées ou de très basse fréquence et qui génèrent d’énormes quantités d’énergie négative, sont partagés entres les joueurs et les supporteurs ainsi que les téléspectateurs. Dans la surface de réparation ou devant le but du gardien, les supporteurs, les joueurs adverses sont saisis de peur. Lorsque le but est marqué, ils tombent ensuite dans la dépression, la haine et la tristesse, mais de l’autre côté, les vainqueurs sont distraits. A la fin de certains matchs, la haine entre les supporteurs et  par conséquent entre les peuples est attisée. Pendant les 90mn de jeux, ces émotions sont partagées entre supporteurs et joueurs ; plus il y a de buts marqués, plus leur situation énergétique se dégrade et leur destin est corrompu dans l’avenir.

Imaginons dans un match de foot que les deux gardiens se dégagent la balle au dessus des joueurs jusqu’à la fin. Quelle sera l’émotion des supporteurs ? La nervosité ! Ensuite, tout le monde finira par quitter le stade parce qu’ils ne sont pas satisfait émotionnellement. Quel que soit ce qui se passe sur le terrain lors des jeux de hasard, on subit toujours ce contrôle de l’esprit par le biais des émotions négatives éprouvées.

A travers ces émotions négatives en face de la télévision, le musulman est contraint de créer un environnement d’énergie négative dans sa maison qui sera habitée pas des shayatune au lieu des anges puisqu’il est un émetteur d’énergie. Cette énergie négative affectera sa femme et ses enfants qui auront des problèmes de possession par les djinns, des échecs, un détournement de la prière dans l’avenir. Depuis que ces jeux sont rentrés expressément dans la vie des hommes, les véritables problèmes de foyer, de pauvreté, du délaissement de la prière, de mauvaise moralité sont beaucoup plus remarquables dans le monde. Jusqu’à un moment récent, on avait tous pensé que le foot n’a rien de haram sauf le temps gaspillé alors que le Créateur n’a rien omis de mentionner dans le Coran en ce qui concerne les jeux de hasard et la distraction qui suscitent nos états émotionnels négatifs (Coran 5/90-92).

« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu'[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah) ». Coran 30/41

Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimité et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salat. Allez-vous donc y mettre fin ? Coran 5/91

L’avenir d’une société face aux émotions négatives des enfants via les dessins animés

Le grand problème est la manipulation et l’éducation des enfants depuis leurs bas âges par les dessins animés, le football et les jeux vidéo. Le problème est qu’on n’aperçoit les symptômes qu’après sept, quatorze ou vingt et un ans. Imaginons alors un enfant qui déjà, dès l’âge de sept ans, est soumis à ces phénomènes. A l’âge de 28 ans, il sera confronté à toutes sortes d’échecs dans sa vie. Il n’apercevra pas qu’il est lui-même l’auteur de ses échecs. Il priera Dieu sans se réformer et n’aura donc aucun retour. Ensuite, il risque de se retourner vers les agents du diable qui ne sont que des corrupteurs et détourneurs de chance et des facultés des uns pour résoudre, selon eux,  le problème de ceux qui n’acceptent pas leur destin et sont parfois la source de leur propre problème. Quel sera alors l’avenir des peuples après un siècle si 90% de nos enfants sont constamment manipulés par leurs émotions ? C’est sûr que nous  aurons obtenu une société d’impiété, d’associationnisme et de débauche, car l’être humain est une entité manipulable depuis l’invisible suivant l’énergie interne ou externe qui l’affecte.

Plus ces enfants émettront d’énergie positive et plus ils se rapprocheront vite de leur Seigneur ; mais plus ils génèrent de l’énergie négative et plus ils se rapprocheront du diable qui sèmera le mal partout sur terre comme ce à quoi le monde est confronté aujourd’hui.

« Vois-Tu ? Celui que Tu as honoré au-dessus de moi, si Tu me donnais du répit jusqu’au Jour de la Résurrection; j’éprouverai, certes sa descendance, excepté un petit nombre [parmi eux] ». Et [Allah] dit : « Va-t-en ! Quiconque d’entre eux te suivra … votre sanction sera l’Enfer, une ample rétribution. Excite, par ta voix, ceux d’entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses ». Or, le Diable ne leur fait des promesses qu’en tromperie. Quant à Mes serviteurs, tu n’as aucun pouvoir sur eux ». Et ton Seigneur suffit pour les protéger ! Coran 17/62-65.

Comment le musulman entretient son diable à travers les brèches émotionnelles

Le prophète sws nous exhorte à prononcer le Bismillah avant de manger afin que le diable ne mange pas avec nous. On rapporte qu’Abû Hurayra dit : «Le diable du musulman (qui l’accompagne pour le corrompre) a rencontré le diable du mécréant. Celui-ci avait la peau douce et il était gros et méchant. Par contre, celui du musulman était maigre, avec des cheveux dispersés, couverts de poussière et nu. Le diable du mécréant a dit à celui du musulman: « Pourquoi es-tu maigre comme ça ? » – « J’accompagne une personne, lorsqu’elle mange, elle dit Bismillah (au Nom d’Allah) alors je reste affamé ; lorsqu’elle boit, elle dit au nom d’Allah et je reste assoiffé ; lorsqu’elle s’habille, elle dit au nom d’Allah et je reste nu; lorsqu’elle se met de l’huile sur les cheveux, elle dit au nom d’Allah et je reste les cheveux couverts de poussière, sales et non peignés. » répondit le diable du musulman. Le diable qui cohabite avec le mécréant dit alors : moi, je suis avec une personne qui ne fait rien de la sorte ; ainsi, je partage avec elle sa nourriture, ses boissons et ses vêtements. »»

La nourriture halal sans Bismillah prend l’aspect d’une énergie positive naturelle, ce qui est une miséricorde d’Allah pour toutes les créatures bonnes et mauvaises. Lorsque nous ne prononçons pas le Bismillah, le diable a la possibilité de manger au fur et à mesure que nous mangeons, mais avec sa main gauche afin de transformer cette énergie positive naturelle en une énergie négative diabolique car, c’est en cela qu’il trouve sa force afin de nous égarer. Mais dès que nous prononçons le Bismillah, elle devient énergétiquement spirituelle et lumineuse, ce que le diable ne peut supporter.

Malheureusement aujourd’hui, les choses ne sont plus comme avant car, le musulman moderne  à l’ère du Dejjel, engraisse mieux les démons (en matière de nourriture) que le mécréant. Quelle est la meilleure façon pour le musulman d’engraisser les diables en dehors de sa propre nourriture, même après avoir dit le Bismillah ?

Nous avions expliqué dès le début que l’homme est un émetteur et un récepteur d’énergie. Nous avions aussi démontré que l’énergie qu’émet l’homme est meilleure que l’énergie qu’émettent les djinns. Par ailleurs, l’énergie qu’émet le musulman est une énergie spirituelle positive. Lorsque celui-ci tombe dans les péchés sans se repentir, il émet ensuite de l’énergie spirituelle négative car Allah dit que les diables sont les compagnons des pécheurs. De même,  lorsque le croyant éprouve des émotions négatives inutilement, il émet cette énergie spirituelle négative, ce qui est très apprécié des diables. Plus les démons sont forts lorsqu’ils profitent de ce musulman, plus ils le dominent au même titre que la terre au profit des associateurs ; et plus les serviteurs d’Allah génèrent d’énergie spirituelle négative, plus ils perdent le titre du Khalifa (lieutenant) d’Allah. Aujourd’hui, le musulman prétendu « bien éduqué », « très moderne » ou « civilisé » est celui répondant favorable à l’appel du diable, du Dejjel et des sionistes tous les soirs après la prière d’Isha et après son repas lumineux, mais comment ?

Il est de coutume dans toutes les maisons et principalement chez la majorité des musulmans, après avoir diné, de passer le reste de leur soirée devant la télévision. Et c’est au cours de cette période que le tour est joué. En cette période où toute l’énergie positive spirituelle acquise durant les cinq prières se transforme en une source d’énergie spirituelle négative en face de la télé à travers les émotions négatives éprouvées inutilement lors des feuilletons, des films et des jeux sur les Playstations ou sur téléphones portables. Ces moments font générer une grande quantité d’énergie spirituelle négative que notre qorine [1] et les diables consomment à travers nos brèches naturelles, et malheur à nous si nous avons en plus des brèches artificielles. Ils deviennent donc plus forts et plus méchants pour contrôler notre esprit contre la religion, contre la sunna et le pire, c’est lorsqu’ils sont envoyés pour nous posséder. Cette sorcellerie moderne du Dejjel prospère encore mieux que les nœuds sur lesquels soufflent les sorciers car, on se détruit en se créant soi- même des problèmes qu’aucun exorciste ne pourra guérir. Voilà pourquoi les musulmans n’avancent plus et sont plus éprouvés dans le monde que les autres à plusieurs niveaux, (la haine, la colère, la possession, l’envoûtement…etc.).

Par ailleurs, les fêtes dites de fin d’année, les différentes saisons de matchs de foot et autres, sont des moments de fête de gala chez les shayatunes, car ces moments les engraissent plus que n’importe quels autres moments. Combien sont les shayatunes présents dans les stades comme dans les maisons lorsqu’il s’agit du foot ? Certaines maisons sont mêmes sécurisées par les diables entre eux, et qu’en est-il pour les stades lorsque le match est organisé par des pays arabes et comment est leur situation aujourd’hui après avoir été champion ? Voilà comment nous armons les démons pour qu’ils  nous dominent au moment où nous régressons dans la spiritualité. La meilleure manière d’abattre le musulman est d’attaquer sa spiritualité. Il y a aussi le grand magasin du Dejjel dans lequel ses ouvriers accumulent encore plus d’énergie spirituelle négative des hommes lors des jeux et d’actes  terroristes. Allah seul sait ce qu’il va en faire avant ou après la  sortie du Dejjel car le pire reste à venir mais celui qui s’accroche au câble d’Allah ne craindra rien.

Et quiconque s’aveugle (et s’écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable. Ils (Les diables) détournent certes [les hommes] du droit chemin, tandis que ceux-ci s’estiment être bien guidés. Lorsque cet [homme] vient à Nous, il dira [à son démon]: « Hélas ! Que n’y a-t-il entre toi et moi la distance entre les deux orients [l’Est et l’Ouest] !  » – Quel mauvais compagnon [que tu es] ! Coran 43/36-38

 

Nourdine HOUNKPATIN

 

[1] Diable collé à tout être humain lui inspirant les mauvaises pensées selon les hadith du prophète Muhammad sws

PARTAGER
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    16
    Partages

1 COMMENT