Le développement de l’homme et de la terre requiert de la reconstitution de son mécanisme énergétique, magnétique et lumineux (son AURA). Si l’homme se porte bien la terre se portera bien ou si la terre se porte bien l’homme se portera encore bien à la vitesse de croisière car de la terre que l’homme tire toutes ses ressources vitale. Mais quelle ressource ayant été corrompue et trafiquée!!!

« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin que Dieu leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Dieu) Coran 30:41 ».

Si une cité retrouve son AURA et que la piété et la justice est le règne, connaitra une croissance exponentielle du développement dans minimum de sept ans. En se référant de l’histoire de Youssouf, après avoir interprété l’énigme des sept vaches, a pris le pouvoir d’instaurer la justice et la piété pendant sept ans. Cette cité a connu une ressource qui a nourrit le monde entier pendant sept année de grande disette.

A travers mes toutes dernières analyses, si on remet en place l’énergie détournée d’une cité pendant sept années et que la moyenne des hommes restent dans un état de piété, nous pouvons faire émerger le développement de cette cité. J’y croie avec certitude car si la terre et l’homme présentent les mêmes mécanismes énergétiques, ils partagent alors les mêmes problèmes que les mêmes solutions.

Oui toute l’énergie qui a été détournée peut être récupérée, sauf un seul bémol qui est l’impiété des hommes dans cette cité. Oui nous pouvons déplacer un vortex hors du contrôle diabolique mais le seul bémol c’est encore l’homme.

«Allâh ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci ne change ce qui est en lui-même.» (Sourate Al Anfâl verset 53)

«En vérité, Allâh ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes» (Sourate Ar Ra’d verset 11)

 Nourdine Gildas HOUNKPATIN

 

PARTAGER
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    8
    Partages