Amtalah répond : la bid3a du frère Abdoulaye fait référence à la religion… et la bid3a dont vous parlez n’est pas des innovations (bid3a) liée à la religion mais a la société (qui évolue par les avancés technologique)… Voilà une argumentation un peu bizzare pour quelqu’un de votre niveau. Niveau qui vient de s’effondré pour ma part, el hamdoulilah. Allah est le plus savant, qu’Il nous éloigne des associateurs et associés, du mal et contre les faiseurs de mal…

Réponse : oulala Amtalah, apparemment vous aimeriez bien voir ma destruction en éclair ou me rejeter du coup ; lorsque vous dites « Voila une argumentation un peu bizarre pour quelqu’un de votre niveau. Niveau qui vient de s’effondrer pour ma part, el hamdoulilah ». Je vous réponds « tant pis », car j’ai appris à ne point plaire aux hommes, mais à Allah (swt). Mais il serait sage de votre part, de, non seulement lire tous les commentaires avec moussa (réf. commentaire N°9) pour comprendre ma pédagogie, mais aussi je vous conseillerais de prendre plus de hauteur à l’avenir afin que vos jugements envers vos frères soient des plus nobles au lieu de perdre votre temps à vous réjouir de ce que vous croyez être leurs failles « stafirllah ». Qu’Allah nous donne la patience et nous pardonne.

En effet, il est de mes méthodes de laisser mes interlocuteurs  rechercher par eux-mêmes les vraies réponses à leurs préoccupations, car les découvertes enseignent mieux que les instructions : c’est la maïeutique (voir commentaire n°9 « réf. l’histoire d’Ibrahim »). La question du frère est liée à la religion je le savais très bien, mais l’objectif était d’élargir le sujet à d’autres paliers tout en gardant le contexte afin qu’il fasse appel à toutes ses facultés et sa science pour savoir faire la part des choses lorsqu’on évoque le sujet de la bidia ; étant donné que la roqya elle-même par essence, est bidia.

Nous avons donc un problème de conception de la bidia ; ce qui plonge certains dans la psychose et maintient d’autres dans le statu quo du développement. Et l’autre objectif était de répondre par la même occasion, à toutes les préoccupations  éventuelles qu’auraient d’autres interlocuteurs sur le sujet. Si vous lisez mes réponses dans la rubrique forum vous vous en apercevrez.

Suivez l’intégralité de nos échanges ici

 

PARTAGER
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire